Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street finit en légère hausse, mais Apple a pesé

Wall Street : Wall Street finit en légère hausse, mais Apple a pesé

Wall Street : Wall Street finit en légère hausse, mais Apple a peséWall Street : Wall Street finit en légère hausse, mais Apple a pesé

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a effacé les pertes subies pendant une bonne partie de la séance pour terminer sur une légère hausse vendredi, portée par le retour en grâce des valeurs en forte croissance, dont la chute en début de semaine avait plombé le Nasdaq, indice à forte pondération technologique.

L'indice Dow Jones a gagné 0,20%, soit 32,37 points, à 16.583,84. Le S&P-500, plus large, a pris 2,85 points, soit 0,15%, à 1.878,48. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 20,37 points (+0,50%) à 4.071,87.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow affiche une hausse de 0,4% mais le S&P 500 a cédé 0,1% et, surtout, le Nasdaq a perdu 1,3%,

Parmi les valeurs du Nasdaq qui ont cédé beaucoup de terrain ces derniers temps, le titre Gilead a repris 1,31% à 79,76 dollars, l'action Priceline 2,52% à, 1.135,91 dollars et Netflix 2,14% à 328,55 dollars.

"Les investisseurs ont cherché à savoir s'il y avait une niveau plancher pour ces titres du Nasdaq", a déclaré Rick Meckler, président du fonds alternatif LibertyView Capital Management.

"Certains intervenants redoutent que leur chute a été un signe avant-coureur d'une tendance plus générale. Du coup, le fait de les voir remonter a rassuré tout le monde. Cela fait plusieurs semaines que cette séquence se déroule."

Poids lourd du Nasdaq et de Wall Street, l'action Apple a cédé 0,42% à 585,54 dollars après que deux sources proche du dossier ont dit que le géant de l'électronique était en négociations avancées pour racheter Beats Electronics, fabricant de casques audio et propriétaire d'un service de streaming, pour 3,2 milliards de dollars.

Les analystes s'interrogent sur le prix qu'Apple serait prêt à débourser pour acquérir Beats, valorisé à un milliard de dollars en septembre, même si la marque à la pomme disposait fin mars d'un trésorerie 130 milliards de dollars.

Merck a tiré le Dow vers le haut, avec un gain de 0,69% à 55,21 dollars, le titre du laboratoire pharmaceutique ayant tiré parti du feu vert accordé à un médicament censé prévenir la formation de caillots de sang.

L'action Hilton Worldwide Holdings a gagné 1,90% à 23,07 dollars après que le groupe hôtelier a revu à la hausse ses prévisions annuelles, la bonne tenue de son activité lui permettant de relever le prix de ses chambres.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...