Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street finit en hausse, inspirée par la fed

Wall street : Wall street finit en hausse, inspirée par la fed

tradingsat

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a rebondi mercredi, après deux séances de pertes, grâce à de bons chiffres de l'emploi et aux dernières déclarations de la Réserve fédérale, qui a dit être prête à faire plus pour l'économie si la situation le justifiait.

Une profession de foi d'autant plus pertinente que la Fed a par ailleurs sensiblement réduit sa prévision de croissance mercredi, et au contraire relevé celle du chômage, tout en laissant entendre que la crise de la dette européenne était une source de risques pour l'économie des Etats-Unis.

La Fed a toutefois pris acte d'un renforcement de l'économie américaine au troisième trimestre et n'a pas modifié ses taux directeurs.

Par ailleurs, les créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis ont été supérieures aux attentes en octobre, selon les résultats de l'enquête mensuelle ADP publiée mercredi.

"Ce sont de bonnes nouvelles dans le sens où elle (la Fed) prend acte d'une amélioration ténue de l'économie ici et maintenant", commente Karl Mills (Jurika, Mills & Keifer Investment Partners).

Il ajoute que les investisseurs vont surtout surveiller le sommet du G20 qui se tient à Cannes, surtout après l'annonce inattendue d'un référendum en Grèce sur le plan de renflouement international.

"Il n'y a pas de volume ce qui implique aucune conviction dans le mouvement; le marché reste totalement sous influence 'macro' et toute nouvelle en provenance d'Europe peut encore faire bouger les marchés", tempère Eric Lichtenstein (Knight Capital).

L'indice Dow Jones gagne 178,08 points (1,53%) à 11.836,04. Le S&P-500 prend 19,62 points (1,61%) à 1.237,90. Le Nasdaq Composite gagne 33,02 points (1,27%) à 2.639,98.

L'indice de volatilité du CBOE a perdu 5,8% après un gain de plus de 40% les deux séances précédentes. Il reste supérieur de 16% à sa "fair value" et demeurera sans doute haut car les traders ont du mal à évaluer financièrement le risque associé au référendum grec.

Les secteurs de l'énergie et financier figurent parmi les plus solides, après avoir largement contribué à la baisse des deux séances précédentes. L'indice KBW des bancaires a ainsi gagné 3,28%. Celui des financières a progressé de 2,8% et celui de l'énergie de 2,9%.

Mastercard gagne 7% après avoir annoncé au troisième trimestre un bénéfice net de 716 millions de dollars, 5,63 dollars par action, contre 519 millions, 3,94 dollars par action, un an auparavant.

Les analystes anticipaient un bénéfice par action de 4,82 dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...