Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street finit en hausse, fort gain hebdomadaire

Wall street : Wall street finit en hausse, fort gain hebdomadaire

Wall street : wall street finit en hausse, fort gain hebdomadaireWall street : wall street finit en hausse, fort gain hebdomadaire

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs américaines ont fini en hausse vendredi pour la troisième séance d'affilée sur des informations de sociétés jugées positives, mais dans des volumes faibles, l'incertitude persistant.

L'indice Dow Jones a gagné 0,41% ou 50,03 points à 12.220,59 points, tandis que le Standard & Poor's 500 prenait 0,32% ou 4,14 points à 1.313,80 points. Le Nasdaq Composite s'est adjugé 0,24% ou 6,64 points à 2.743,06 points.

Sur la semaine, le Dow a gagné 3,1%, le S&P 2,7% et le Nasdaq 3,8%. Pour le Dow et le Nasdaq, il s'agit de leur meilleure semaine depuis juillet. Le S&P a enregistré sa hausse hebdomadaire la plus forte depuis début février.

Les trois grands indices affichent ce rebond hebdomadaire après deux semaines de repli déclenché par le séisme et le tsunami au Japon, le vent de contestation dans le monde arabe et une réapparition des problèmes de dette en Europe.

Sur le front des valeurs, Oracle a progressé de 1,56% à 32,64 dollars. Le spécialiste des logiciels de gestion de bases de données a dit prévoir une hausse de 4 à 14% des ventes de nouveaux logiciels au cours du trimestre et relevé son dividende.

Ces espoirs ont conforté ceux qui parient sur la reprise des investissements technologiques. L'indice S&P des technologiques a gagné 0,15%.

Accenture s'est adjugé 4,48% à 54,29 dollars. La société de conseils technologiques a annoncé un relèvement de ses prévisions annuelles.

Par ailleurs, la croissance du PIB américain au quatrième trimestre 2010 est ressortie supérieure aux attentes, à 3,1%, les entreprises restockant pour répondre à la hausse de la demande.

Du côté des baisses, le fabricant du Blackberry, le canadien Research in Motion, a en revanche prévenu que ses bénéfices allaient diminuer en raison des fortes dépenses liées au développement de sa tablette PlayBook. . RIM a dévissé de 11,23% à 56,89 dollars.

Les volumes d'échange ont été peu étoffés. Avec 6,56 milliards d'actions échangées sur le Nasdaq, l'Amex et la Bourse de New York, les volumes figurent parmi les plus faibles de l'année, ce qui suggère un manque de conviction des investisseurs. La moyenne quotidienne est supérieure à 8 milliards d'actions.

Edwards Lifesciences a gagné 3,63% à 88,50 dollars. Standard & Poor's a annoncé jeudi soir que la société ferait son entrée dans l'indice S&P 500 le 31 mars après la clôture.

Ryan Vlastelica; Gregory Schwartz et Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...