Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street finit en hausse, espoirs sur le budget américain

Wall Street : Wall Street finit en hausse, espoirs sur le budget américain

Wall Street : Wall Street finit en hausse, espoirs sur le budget américainWall Street : Wall Street finit en hausse, espoirs sur le budget américain

NEW YORK (Reuters) - L'indice S&P-500 a terminé à son meilleur niveau depuis près de deux mois lundi, les intervenants espérant de plus en plus que les négociations budgétaires progressent et qu'elles débouchent sur un accord entre la Maison Blanche et le Congrès dans les jours qui viennent.

Après des mois d'impasse, Barack Obama et le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, se sont à nouveau rencontrés lundi à la Maison blanche pour tenter de débloquer les négociations sur le "mur budgétaire" aux Etats-Unis.

"On commence à arrondir les angles sur cette histoire du mur budgétaire; Boehner soulève la possibilité fiscale et va dans le bon sens", dit Frank Davis (LEK Securities).

L'indice Dow Jones gagne 100,38 points (0,76%) à 13.235,39. Le S&P-500 prend 16,78 points (1,19%) à 1.430,36. Le Nasdaq Composite avance de 39,27 points (1,32%) à 3.010,60.

Les 10 secteurs de l'indice S&P-500 ont tous fini en hausse et notamment l'indice financier, qui a gagné 2,1%, et l'indice des produits de grande consommation, qui a progressé de 1,8%.

Le S&P-500 a ainsi mis un terme à deux séances de baisse d'affilée et a réalisé son meilleur gain en pourcentage depuis le 23 novembre.

Les volumes n'en sont pas moins restés légers, chose normale à cette époque de l'année mais amplifiée par la question budgétaire.

Ce regain d'optimisme vis-à-vis d'un problème macroéconomique qui, s'il n'était pas résolu par la voie de la négociation, menacerait de plonger les Etats-Unis dans la récession l'an prochain, a permis au marché de passer outre une médiocre statistique économique.

L'activité manufacturière dans l'Etat de New York a ralenti à rythme plus marqué que prévu en décembre, pour le cinquième mois consécutif, notamment en raison d'une baisse des nouvelles commandes, a annoncé lundi la Réserve fédérale de New York.

Aux valeurs, Clearwire a annoncé lundi accepter de céder à son actionnaire majoritaire Sprint Nextel une participation d'environ 50% qui permettra à ce dernier de contrôler la société en totalité et de mettre la main sur son important stock de fréquences sans fil indispensable à son développement.

Clearwire a chuté de 13,65% à 2,91 dollars, tandis que Sprint avance de 0,18% à 5,56 dollars.

Apple est finalement parvenu à finir largement dans le vert (+1,77% à 518,83 dollars), en dépit de plusieurs révisions de recommandations à la baisse. Le groupe a fait savoir qu'il avait vendu plus de deux millions d'iPhone 5 en Chine en l'espace de quatre jours, performance sans précédent au lancement pour le smartphone dans ce pays.

Gabriel DeBenedetti et Caroline Valetkevitch, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...