Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street finit en hausse avant la fed et karlsruhe

Wall street : Wall street finit en hausse avant la fed et karlsruhe

Wall street : wall street finit en hausse avant la fed et karlsruheWall street : wall street finit en hausse avant la fed et karlsruhe

par Aleksandra Michalska

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse mardi, le Dow Jones inscrivant un plus haut de clôture de près de cinq ans, à la veille d'une journée clé pour la crise de la zone euro et de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, qui pourrait déboucher sur un nouveau plan de soutien à l'économie.

A la cloche mardi, l'indice Dow Jones affichait une progression de 69,07 points, soit 0,52%, à 13.323,36 points, son plus haut niveau en clôture depuis fin 2007.

Le Standard & Poor's 500, principale référence des gérants de fonds, a gagné 4,48 points (+0,31%) à 1.433,56 points et le Nasdaq Composite a pris 0,5 point (+0,02%) à 3.104,53 points.

Les valeurs de l'énergie et de la finance ont été bien orientées tout au long de la séance même si les volumes d'échanges sont restés limités.

L'anticipation du lancement par la Fed d'un nouveau plan d'"assouplissement quantitatif" (QE3) sous forme de rachats d'obligations à l'issue de deux jours de réunion ce jeudi a soutenu le marché new-yorkais la semaine dernière mais certains investisseurs ont désormais des doutes sur les risques liés à un tel programme.

"Je ne veux pas que la Fed fasse quoi que ce soit", explique Peter Cook, responsable des investissements de Performance Trust Investment Advisors. "Mais le marché monte, ce qui nous conduit à penser qu'une forme d'assouplissement quantitatif est sur le point d'arriver."

La Fed n'annoncera sa décision que jeudi et en attendant, deux événements importants pourraient inciter les investisseurs à la prudence: la Cour constitutionnelle allemande doit rendre mercredi matin sa décision sur la compatibilité du Mécanisme européen de stabilité (MES), le nouveau fonds permanent de soutien de la zone euro, avec la loi fondamentale de la République fédérale et le même jour ont lieu aux Pays-Bas des élections législatives qui permettront de mesurer l'impact de la crise de la dette sur le paysage politique du pays.

ÉNERGIE ET FINANCE ENTOURÉES

Les juges allemands pourraient imposer des limites strictes à l'implication de l'Allemagne dans de futurs plans d'aide à des pays en difficulté, ce qui serait probablement mal ressenti sur les marchés.

La baisse de 0,32% d'Apple dans d'importants volumes a pesé sur le Nasdaq, qui a effacé en fin de séance la quasi-totalité de ses gains du début de journée.

L'indice S&P du secteur de l'énergie s'est adjugé 0,91%, celui des services financiers 0,83%.

Parmi les valeurs du jour, le gestionnaire d'actifs Legg Mason a bondi de 5,42% après la démission de direction général, Mark Fetting, qui pourrait laisser les coudées franches à l'actionnaire activiste Nelson Petz, favorable à une restructuration du groupe.

Bank of America a pris 5,24%, tirant le secteur à la hausse.

FedEx et UPS, les deux géants de la messagerie express, ont pris respectivement 0,8% et 0,7% après le feu vert des autorités chinoises au lancement de services indépendants dans plusieurs grandes villes de Chine.

A la baisse, l'éditeur de jeux pour les réseaux sociaux Zynga a cédé 1,06% en réaction la démission de son directeur du marketing, qui intervient après le départ de plusieurs autres dirigeants.

Au total, 5,91 milliards de titres ont été échangés sur le New York Stock Exchange, l'American Stock Exchange et le Nasdaq, contre 7,84 milliards en moyenne l'an dernier.

Aleksandra Michalska, Marc Angrand pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...