Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street finit en hausse après les minutes de la Fed

Wall Street : Wall Street finit en hausse après les minutes de la Fed

Wall Street : Wall Street finit en hausse après les minutes de la FedWall Street : Wall Street finit en hausse après les minutes de la Fed

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé en hausse mercredi, effaçant l'intégralité de leurs pertes de la veille, l'optimisme l'ayant emporté après la publication du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale qui s'est avéré conforme à ce qu'attendaient les investisseurs.

Ces "minutes" ont montré que le personnel de la Fed avait présenté plusieurs pistes pour relever les taux d'intérêt à court terme mais elles précisent bien qu'il ne s'agissait là que d'une "planification prudente" et qu'aucun relèvement de taux n'est susceptible d'intervenir dans l'immédiat.

"Les minutes sont conformes à ce que nous attendions, c'est à dire que nous percevons un rebond de la croissance, mais pas à un point tel que l'économie paraisse extrêmement robuste", a commenté Robert Pavlik, stratège marché en chef chez Banyan Partners LLC à New York.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a pris 0,97%, 157,75 points, à 16.533,06, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 0,81%, 15,20 points, à 1.888,03 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 0,85%, 34,64 points, à 4.131,53.

Les dix sous-indices du S&P 500 ont terminé dans le vert.

Aux valeurs, la distribution s'est retrouvée au centre de l'intérêt des investisseurs, comme en témoigne l'envolée de 9,14% signée par le bijoutier Tiffany & Co, deuxième plus forte hausse du S&P 500, après le relèvement de ses prévisions annuelles.

Netflix a fini en hausse de 5,09%, les investisseurs saluant l'annonce d'un lancement de la plate-forme américaine de vidéo en ligne par abonnement dans six pays européens, dont la France, d'ici la fin 2014.

Alors que la saison des résultats touche à sa fin, des données Thomson Reuters montrent que jusqu'à mercredi, sur les 478 sociétés du S&P 500 ayant fait part de leurs trimestriels, 68,2% ont dépassé les attentes, un niveau bien supérieur à la moyenne de 63% enregistrée depuis 1994 et meilleure que la moyenne de 66% des quatre derniers trimestres.

(Angela Moon, Nicolas Delame pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...