Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street finit en hausse, aidée par la pharmacie

Wall Street : Wall Street finit en hausse, aidée par la pharmacie

Wall Street : Wall Street finit en hausse, aidée par la pharmacieWall Street : Wall Street finit en hausse, aidée par la pharmacie

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a encore terminé en hausse mardi, les indices S&P-500 et Nasdaq composite ayant affiché leur sixième séance de hausse d'affilée, dans un marché encouragé par la publication de bons résultats de quelques poids lourds de la cote et de grandes manoeuvres dans le secteur de la pharmacie.

L'indice Dow Jones a gagné 65,12 points, soit 0,4%, à 16.514,37 points. Le S&P-500, plus large, a pris 7,66 points, soit 0,41%, à 1.879,55 points et le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 39,91 points (+0,97%) à 4.161,46 points.

Le groupe industriel United Technologies et l'assureur Travelers, deux composantes du Dow, ont contribué à la petite hausse de l'indice, ayant respectivement gagné 0,75% et 0,57% après des résultats meilleurs que prévu.

Netflix, la plate-forme de vidéo en ligne par abonnement, s'est adjugée 7%, l'une des plus fortes hausses du S&P 500, après la publication de bénéfices supérieurs aux attentes et l'annonce de prochaines hausses de prix.

De solides résultats trimestriels soutiennent la tendance ces derniers temps même si les attentes du marché sont faibles.

"La saison a été meilleure que beaucoup ne le craignaient, ce qui contribue à rassurer les investisseurs sur le rythme de croissance de l'économie, pas seulement pour le premier trimestre mais au-delà", note Joseph Tanious, responsable de la stratégie chez J.P. Morgan Asset Management à New York.

Sur les quelques 20% de sociétés du S&P-500 qui ont d'ores et déjà publié leurs comptes du premier trimestre, 63% ont annoncé un bénéfice supérieur aux attentes des analystes financiers, une proportion globalement conforme à la tendance de long terme, selon les données de Thomson Reuters.

La proportion n'est cependant pas aussi forte en ce qui concerne les chiffres d'affaires, 51% des publications étant inférieures au consensus, contre 61% en moyenne de long terme.

ALLERGAN A PRIS PLUS DE 15%

Les bénéfices du premier trimestre sont maintenant attendus en hausse de 1,1% en moyenne, au lieu de 6,5% en début d'année.

Des dizaines de sociétés du S&P doivent publier cette semaine, dont Facebook, qui a gagné 2,92% à la veille de sa publication. Credit suisse est passé à l'achat sur le titre et a relevé ses prévisions de revenu moyen par client (Arpu).

L'actualité a également été riche dans le secteur pharmaceutique, comme en Europe, poussant l'indice sectoriel, en hausse de 1,04%, plus forte hausse sectorielle du jour.

Allergan, le fabricant de l'anti-rides Botox, a bondi de 15,25%, pus forte hausse du S&P, après la confirmation de l'OPA du canadien Valeant Pharma (+7,65%), avec le soutien du financier William Ackman.

Eli Lilly en revanche a perdu 1,36% à la suite de l'annonce de son acquisition de la division de santé animale du suisse Novartis (+2,28% à Zurich).

Amgen (+1,95%), AT&T (+0,64%) et Yum Brands (+1,93%) figurent parmi les valeurs de premier rang qui publiaient après la clôture du marché.

Sur le plan macroéconomique, les reventes de logements ont diminué de 0,2% en mars aux Etats-Unis pour revenir à leur plus bas niveau depuis plus d'un an et demi, mais leur baisse a été moins forte qu'attendu.

(Juliette Rouillon pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...