Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street finit en baisse sur des perspectives floues

Wall street : Wall street finit en baisse sur des perspectives floues

Wall street : wall street finit en baisse sur des perspectives flouesWall street : wall street finit en baisse sur des perspectives floues

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs américaines ont fini en baisse vendredi, les investisseurs s'inquiétant de la situation de la dette dans la zone euro et d'un ralentissement de la reprise économique.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 0,79% ou 100,17 dollars, à 12.595,75 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, a perdu 0,81% ou 10,88 points, à 1.337,77 points. Le Nasdaq Composite a abandonné 1,21% ou 34,57 points à 2.828,47 points.

Sur la semaine, le Dow a reculé de 0,3% et le S&P de 0,2%. Le Nasdaq est resté stable (+0,03%).

Les investisseurs se sont à nouveau inquiétés de la situation de la dette dans la zone euro avant les réunions de l'Eurogroupe et de l'Econfin lundi et mardi à Bruxelles.

Les récentes baisses des matière premières ont incité plusieurs gérants de fonds à prédire une baisse des marchés d'actions après leur récent rebond, notamment qu'une grosse partie des derniers gains de la Bourse reposait sur les valeurs liées aux matières premières.

"Je pense que c'est la première charge vers ce qui semble être une correction de la Bourse, mais l'épicentre de cette correction devrait être dans ce qui a déjà été corrigé le plus sévèrement, à savoir, les secteurs liés aux matières premières", commente James Dailey, gérant de fonds chez TEAM Asset Strategy Fund. Il anticipe une baisse du marché comprise entre 6 et 8%.

L'indice CBOE de la volatilité, utilisé comme un indicateur des inquiétudes des investisseurs, a fini en hausse de 6,49%.

En outre, le deuxième programme de la Réserve fédérale dit d'assouplissement quantitatif (QE2) d'un montant de 600 milliards de dollars doit prendre fin en juin. Or, ce programme a été considéré comme largement responsable de la hausse des actions et des matières premières depuis septembre 2010.

Ces dernières semaines, les investisseurs sont sortis des valeurs cycliques comme l'énergie et les matériaux de base pour se tourner vers les secteurs défensifs à croissance plus stable comme les pharmaceutiques et les sociétés de services publics.

Les financières ont été particulièrement touchées. L'indice S&P du secteur a fini en repli de 1,5%.

Yahoo a fini en baisse de 3,61% à 16,55 dollars. Le portail internet a accusé le groupe Alibaba Group d'avoir restructuré l'actionnariat d'Alipay, l'une des principales affaires de paiement en ligne en Chine, sans l'en avoir informé.

Nvidia a dégringolé de 10,93% à 18,26 dollars. Les investisseurs craignent une concurrence croissante du marché des puces graphiques pour PC, coeur de métier du groupe.

L'action Tyco a gagné 2,58% à 50,78 dollars après un article de presse faisant état d'un intérêt renouvelé de Schneider Electric, qui s'associerait à des fonds d'investissement.

Caroline Valetkevitch et Chuck Mikolajczak, Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...