Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street finit à un plus haut de cinq mois

Wall street : Wall street finit à un plus haut de cinq mois

Wall street : wall street finit à un plus haut de cinq moisWall street : wall street finit à un plus haut de cinq mois

par Angela Moon et Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a clôturé mardi à son plus haut niveau depuis cinq mois, portée par plusieurs nouvelles encourageantes quant à la santé de l'économie mondiale.

La tendance a été soutenue notamment par la publication d'une solide demande de métaux de la part de la Chine et par les perspectives plutôt favorables dévoilées lundi par le géant de l'aluminium Alcoa (+0,1%) dont les publications trimestrielles sont considérées comme un bon baromètre de la croissance mondiale.

En outre, le marché a été quelque peu rassuré par les déclarations d'un responsable de Fitch selon lequel la note "AAA" de la France ne devrait pas être abaissée en 2012.

Le Dow Jones a gagné 0,56% (69,78 points) à 12.462,47 points. L'indice S&P 500, plus large, a pris 0,89% (11,38 points) à 1.292,08 points tandis que le composite du marché Nasdaq a avancé de 0,97% (25,94 points) à 2.702,50.

Le S&P a terminé au-dessus de 1.285,09 points, plus haut niveau en clôture depuis le 1er août et seuil technique important qui augure d'une poursuite de la hausse.

"L'économie réelle, hors des marchés financiers, semble bien se porter et il y a un large consensus parmi (les investisseurs spécialisés dans) les valeurs de consommation selon lequel ils n'ont rien à craindre", juge Sean Darby, responsable mondial de la stratégie actions chez Jefferies.

INDUSTRIELLES ET BANCAIRES À LA FÊTE

Les valeurs de l'industrie et des matières premières, fortement cycliques, figurent parmi les plus belles performances de la séance. Caterpillar, principal contributeur à la hausse du Dow, a gagné 2,94%.

Les bancaires ont poursuivi le mouvement de rebond qui a permis à l'indice KBW du secteur de gagner plus de 8% depuis le début de l'année. Il a pris 1,85% mardi, tandis que l'indice S&P du secteur financier a avancé de 1,97%.

Quant aux valeurs des matières premières, elles ont affiché un gain de 1,78%.

"Les matériaux ont été un des secteurs les plus affaiblis donc les valorisations sont assez extraordinaires si on pense que la reprise va permettre de faire grimper les cours", juge Robert Lutts, président de Cabot Money Management.

Symbole d'un appétit retrouvé pour le risque, l'indice Vix de la volatilité, considéré comme le "baromètre de la peur", a reculé de 1,8% à 20,69, s'approchant de la barre psychologique des 20 points.

A contre-courant de la tendance, Tiffany's a chuté de plus de 10%. Le joaillier a annoncé un abaissement de sa prévision de résultat annuel après avoir fait état d'une baisse "sensible" de ses ventes aux Etats-Unis et en Europe pendant la saison des fêtes.

Jean Décotte pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...