Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street entre de plain-pied dans la saison des résultats

Wall Street : Wall Street entre de plain-pied dans la saison des résultats

Wall Street : Wall Street entre de plain-pied dans la saison des résultatsWall Street : Wall Street entre de plain-pied dans la saison des résultats

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Avec la "saison" des résultats qui va battre son plein à partir de la semaine prochaine, les professionnels de Wall Street, dont l'humeur a varié jusqu'à présent au gré des déclarations de responsables de la Fed, vont à présent éprouver les fondamentaux du marché au travers des comptes des sociétés.

Le président de la Fed Ben Bernanke a déstabilisé les marchés en juin lorsqu'il a évoqué une réduction des achats d'actifs de la banque centrale dans les mois à venir. Il les a rassérénés ce mois-ci en disant que la politique monétaire resterait encore accommodante "dans un avenir proche".

Il sera à l'honneur encore cette semaine avec son audition semestrielle devant le Congrès mercredi et jeudi, encore qu'on n'en attende rien de neuf.

Les trois grands indices de Wall Street ont réalisé une série de trois semaines consécutives dans le vert. Le S&P-500 et le Nasdaq Composite avaient en outre inscrit vendredi soir leur meilleur gain hebdomadaire depuis le début janvier.

"La Fed a pu prévenir des dégagements jusqu'à présent mais il faudra bien que l'économie rattrape le marché faute de quoi c'est le marché qui se mettra à l'unisson de l'économie", commente Scott Armiger (Christiana Trust).

Pour ce qui concerne les résultats de sociétés proprement dits, des données de Thomson Reuters prédisent une hausse de 2,8% des bénéfices au deuxième trimestre. Les analystes anticipaient le 1er janvier un gain de 8,4%. Les chiffres d'affaires seraient en progression de 1,5%.

"Le deuxième trimestre n'a pas été particulièrement solide et les estimations semblent encore trop élevées", note Barry Knapp (Barclays Capital). "Nous ne voyons vraiment aucun secteur où il existe un rapport positif risque/gratification, uniquement des secteurs où le risque de mauvaise surprise est le plus probable".

Quelque 70 sociétés de l'indice S&P-500 publieront leurs comptes la semaine prochaine. S'il s'avère que leurs résultats sont faibles alors que les grandes banques centrales de la planète se démènent pour étayer l'économie, la Bourse risque un retour de bâton douloureux.

Les bancaires seront sans doute particulièrement surveillées car on attend pour ce secteur une croissance des bénéfices de 19,6% durant le trimestre, la plus forte et de loin de tous les secteurs composant le S&P.

JPMorgan Chase et Wells Fargo ont fait état vendredi dernier de profits supérieurs aux attentes grâce à la baisse du coût du risque mais leur activité hypothécaire a été affectée par la remontée des taux longs.

Pour ce qui concerne les indicateurs économiques, sont attendus notamment les ventes au détail lundi, les prix de détail mardi, les mises en chantier mercredi et l'indice de la Fed de Philadelphie jeudi.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...