Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street en petite hausse, la distribution surperforme

Wall Street : Wall Street en petite hausse, la distribution surperforme

Wall Street : Wall Street en petite hausse, la distribution surperformeWall Street : Wall Street en petite hausse, la distribution surperforme

(Reuters) - par Caroline Valetkevitch

NEW YORK, 26 février (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé mercredi en très petite hausse en dépit d'une nouvelle séance solide des valeurs liées à la distribution, les investisseurs restant sur la réserve après l'annonce de l'organisation manoeuvres militaires d'urgence dans l'ouest de la Russie.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a pris 0,152%, 18,75 points, à 16.198,41, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, est resté stable à 1.845,16 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 0,1%, 4,47 points, à 4.292,06.

Le S&P 500 avait pourtant atteint en séance un nouveau plus haut historique à 1.858,71 sans parvenir à poursuivre sa marche en avant.

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné mercredi aux forces armées de mener des manoeuvres afin de vérifier leur aptitude au combat dans un contexte de tensions avec l'Occident au sujet de l'Ukraine.

Dans le secteur de la distribution, Target a soutenu la tendance avec un gain de 7,04% après ses résultats.

La chaîne de bricolage Lowe's s'est adjugé 5,42% après avoir annoncé une hausse de son bénéfice net et de son chiffre d'affaires trimestriels, tout en augmentant de cinq milliards de dollars son plan de rachats d'actions.

Abercrombie & Fitch a avancé de 11,25% après avoir publié un bénéfice et un chiffre d'affaires trimestriels supérieurs au consensus, grâce aux réductions de coûts et aux promotions qui ont permis le retour d'une clientèle jeune.

Ces résultats encourageants ont trouvé une confirmation avec les trimestriels et les prévisions livrés après la clôture par JCPenney et qui prenait jusqu'à près de 5% dans les transactions électroniques.

Contre la tendance, Dreamworks a plongé de 12,2% en réaction à l'annonce d'un recul plus marqué que prévu de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2013.

(Caroline Valetkevitch, Nicolas Delame et Juliette Rouillon pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...