Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street en baisse mais observe un sursaut en fin de séance

Wall street : Wall street en baisse mais observe un sursaut en fin de séance

Wall street : wall street en baisse mais observe un sursaut en fin de séanceWall street : wall street en baisse mais observe un sursaut en fin de séance

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en baisse mardi, pénalisée par un net retour de l'aversion au risque provoqué par la situation au Japon où l'on exclut plus une catastrophe nucléaire de grande ampleur.

Le recul des marchés new-yorkais a toutefois été limité comparé à ceux observés en Europe et surtout en Asie, des investisseurs se disant persuadés que l'économie américaine ne sera pas durablement affectée par les conséquences du séisme japonais.

Le Dow Jones a perdu 1,15%, 137,74 points, à 11.855,42, le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, a abandonné 14,52 points, 1,12% à 1.281,87 tandis que le Nasdaq, à forte pondération technologique, a cédé 33,64 points, 1,25% à 2.667,33.

Le S&P n'est plus très loin du seuil de résistance de 1.257, son niveau de clôture fin 2010.

Les investisseurs ont par ailleurs accueilli sans grande surprise la décision de la Fed de maintenir l'objectif des Fed Funds entre zéro et 0,25%. Ils ont apprécié la mention selon laquelle l'économie accélère le rythme ce qui bénéficie à l'emploi.

"A l'heure actuelle, il ne devrait pas avoir de perturbations prolongées et l'effet ne devrait pas dépasser le court terme aux Etats-Unis", juge Jim McDonald de Northern Trust Global Investments.

"Certes les perspectives d'accidents nucléaires sont effrayantes, mais pour le reste, la question nucléaire aura des impacts limités sur les actions américaines, et c'est le scénario le plus probable."

Aux valeurs, General Electric, qui a formé des partenariats nucléaires avec le japonais Hitachi a terminé en baisse de 1,55% à 19,61 dollars, tandis que Shaw Group, qui fait partie d'un consortium construisant des réacteurs nucléaires a perdu 2,1%à 34,14 dollars.

Ryan Vlastelica, Nicolas Delame pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...