Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street clôture sur une note stable après la Fed

Wall Street : Wall Street clôture sur une note stable après la Fed

Wall Street : Wall Street clôture sur une note stable après la FedWall Street : Wall Street clôture sur une note stable après la Fed

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé sur une note stable mercredi après le statu quo de la Réserve fédérale, à l'issue d'une séance marquée en outre par une série de résultats de grands noms de la cote, dont Apple et Coca-Cola.

L'indice Dow Jones, peu affecté par le communiqué de la Fed, à perdu 1,58 point, soit 0,01%, à 18.472,17. Le S&P-500, plus large, a cédé 2,60 points, soit 0,12%, à 2.166,58 points.

Le Nasdaq Composite en revanche a avancé de 29,76 points (+0,58%) à 5.139,81 points.

La Fed a laissé sa politique monétaire inchangée, conformément aux attentes, tout en estimant que les risques à court terme sur les perspectives de l'économie américaine avaient diminué, ouvrant la porte à une reprise de son cycle de resserrement de sa politique monétaire cette année.

"Le communiqué est plus positif sur l'économie", dit Mike Materasso chez Franklin Templeton. "Une hausse de taux est garantie cette année, probablement à la fin de l'année (...)."

Aux valeurs, Apple, dont les ventes d'iPhone au troisième trimestre ont baissé moins lourdement que prévu et qui a dit s'attendre à un chiffre d'affaires du trimestre en cours supérieur aux attentes, a bondi de 6,5%.

Coca-Cola a perdu 3,3% à 43,40 dollars après avoir annoncé un recul de 5,1% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre en faisant état de conditions de marché difficiles sur plusieurs de ses marchés, notamment en Chine.

Le site de micro-blogging Twitter a plongé de son côté de 14,53% après avoir annoncé la plus faible progression de son chiffre d'affaires trimestriel depuis son introduction en Bourse en 2013, affectée par la concurrence d'applications telles que Snapchat et Instagram.

Boeing, qui a subi sa première perte trimestrielle en près de sept ans, a tout de même pris 0,82% en raison d'un chiffre d'affaires trimestriel meilleur que prévu.

Sur le front des fusions-acquisitions, le concepteur de puces Analog Devices (+0,73%) a racheté son concurrent Linear Technology (pour 14,8 milliards de dollars (13,5 milliards d'euros). Linear a perdu 5,22%.

La saison des résultats se poursuit: Facebook (+1,75%), Amgen (+1,8%) et Whole Foods (-1,38%) publiaient leurs comptes trimestriels après la clôture.

Sur le plan macroéconomique, après une récente série d'indicateurs positifs, notamment sur l'emploi, les données publiées dans la journée sont ressorties plutôt faibles.

Les commandes nouvelles de biens d'équipement ont augmenté modérément en juin mais une demande atone de machines et autres matériels laisse penser que les dépenses des entreprises vont rester faibles pendant encore un bon moment.

De même, les promesses de ventes immobilières ont augmenté nettement moins que prévu le mois dernier.

(Noel Randewich, Chuck Mikolajczak, Yashaswini Swamynathan, Juliette Rouillon pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...