Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street clôture en hausse, soutenue par les financières

Wall Street : Wall Street clôture en hausse, soutenue par les financières

tradingsat

par Tanya Agrawal et Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé la première séance de la semaine en hausse, portée par les valeurs financières dans le sillage des résultats du fonds d'investissement Berkshire Hathaway.

Berkshire Hathaway, le véhicule d'investissement du milliardaire Warren Buffett, a gagné 1,6%, après avoir fait état vendredi d'une hausse de 10% de son bénéfice trimestriel.

Le marché a été un moment soutenu par la statistique des commandes à l'industrie. Ces dernières ont enregistré en mars leur plus forte hausse en huit mois, mais si elles sont légèrement meilleures que prévu c'est surtout dû aux transports alors que la tendance de fond est restée fragile sur fond de vigueur du dollar.

L'indice Dow Jones a gagné 46,34 points (0,26%) à 18.070,40 points, le S&P-500 a pris 6,20 points (0,29%) à 2.114,49 et le Nasdaq Composite s'est octroyé 11,54 points (0,23%) à 5.016,93.

Sept indices sectoriels de l'indice S&P sur dix ont fini en hausse. L'indice des financières a réalisé le plus gros gain de la journée, de 0,98%.

L'indice des biotechnologiques du Nasdaq a gagné 0,42% après avoir lâché 5,5% la semaine passée en dépit d'un gain de 2,9% vendredi.

Au cours des deux dernières sessions, l'indice Standard & Poor's 500 a varié de 17,8 points en moyenne quotidiennement, contre 12,4 points début mars. Les variations se sont amplifiées en raison de données économiques mitigées.

La Bourse attend avant tout cette semaine la statistique de l'emploi d'avril, qui sera publiée vendredi. Elle prévoit 213.000 créations d'emplois après 126.000 en mars.

Pour Mohannad Aama (Beam Capital Management), cet indicateur "sera le principal catalyseur des marchés". Il admet qu'une statistique de l'emploi solide pourrait effacer les gains des dernières semaines car elle remettrait en avant l'hypothèse d'une remontée des taux américains dès juin.

Aux valeurs, McDonald's a perdu 1,7%, le plan de réorganisation dévoilé lundi ayant déçu les intervenants.

Cisco Systems finit stable (+0,14%), le directeur général John Chambers, qui était en place depuis 1995, laissant son poste à Chuck Robbins pour assumer le rôle de président exécutif.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...