Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street bat des records après de bons indicateurs

Wall Street : Wall Street bat des records après de bons indicateurs

Wall Street : Wall Street bat des records après de bons indicateursWall Street : Wall Street bat des records après de bons indicateurs

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en hausse mercredi avec des records pour le Dow Jones et le S&P-500 après deux indicateurs bien accueillis sur l'activité des services et la situation de l'emploi.

Les transactions ont été limitées, les investisseurs marquant une pause dans l'attente de la réunion, jeudi, de la Banque centrale européenne.

Le Dow Jones a gagné 33,07 points, soit 0,18%, à 17.912,62 points. Le S&P-500, plus large, a pris 7,78 points, soit 0,38%, à 2.074,33 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 18,66 points (0,39%) à 4.774,47 points.

L'indice S&P 500 de l'énergie a progressé de 1,17% avec des gains marqués pour Cimarex Energy (+5,12%) et Diamond Offshore (+3,59%).

La croissance dans le secteur des services aux Etats-Unis a été meilleure que prévu en novembre, selon l'enquête mensuelle de l'Institute for Supply Management (ISM), qui signale cependant un ralentissement de l'emploi dans le tertiaire.

Sur le front du travail, le secteur privé aux Etats-Unis a créé 208.000 emplois en novembre, un chiffre inférieur aux attentes des économistes, selon l'enquête mensuelle du cabinet spécialisé ADP publiée mercredi. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 221.000 créations de postes.

La productivité non-agricole a augmenté plus vite qu'initialement estimé au troisième trimestre, selon les données révisées publiées par le département du Travail.

L'impression laissée par les indicateurs récents a été confirmée par la Réserve fédérale, qui rapporte dans son Livre beige sur l'état de la conjoncture récente que l'activité économique aux Etats-Unis à continué de croître en octobre et novembre.

Les dépenses des ménages ont augmenté dans la plupart des régions grâce notamment à la baisse des prix de l'essence et la situation de l'emploi continue de s'améliorer, ajoute la Fed.

En Europe, le risque d'une contraction de l'économie dans la zone euro est de retour, l'activité dans le secteur privé ayant augmenté moins qu'attendu en novembre en dépit d'une baisse marquée des prix, selon les enquêtes mensuelles auprès des directeurs d'achat.

Aux valeurs à New York, Amazon a perdu 3% après avoir triplé la taille de ses obligations en circulation.

Abercrombie & Fitch, en baisse de 15% depuis le début de l'année, décroche encore de 3,48%, à son plus bas niveau depuis cinq ans. L'enseigne de prêt-à-porter en difficulté a annoncé un bénéfice en baisse de 25% au troisième trimestre, avec un recul de 12% du chiffre d'affaires, et a réduit en conséquence ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

Un autre distributeur, JC Penney, groupe de grands magasins, perd 2,70% en réaction à des commentaires négatifs de Goldman Sachs, qui est passé de "neutre" à "vente" sur la valeur.

MOL Global, groupe malaisien dont le titre s'est effondré lundi de 60%, rebondit de 6,84% après avoir reçu le soutien de son actionnaire principal Vincent Tan, détenteur de 45% du capital, qui a dit avoir une "totale confiance" dans l'équipe dirigeante.

(Ryan Vlastelica; Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...