Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street amorce la semaine sur un gain

Wall Street : Wall Street amorce la semaine sur un gain

Wall Street : Wall Street a terminé en hausseWall Street : Wall Street a terminé en hausse

par Tanya Agrawal

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse lundi, augmentant ses gains dans les derniers échanges, portée par les valeurs financières et celles des biens de consommation essentiels et non essentiels.

La Bourse n'a guère pu s'orienter en fonction des statistiques économiques du jour durant une bonne partie de la séance, les images qu'elles donnent de l'économie n'allant pas dans le même sens.

La croissance de l'activité manufacturière a ralenti plus nettement que prévu en avril aux Etats-Unis, selon l'indice de l'Institute for Supply Management (ISM), et les dépenses de construction ont atteint un pic de huit ans et demi en mars.

L'indice Dow Jones a gagné 117,52 points (0,66%) à 17.891,16 points. Le S&P-500, plus large, prend 16,13 points (0,78%) à 2.081,43. Le Nasdaq Composite avance de 42,24 points (0,88%) à 4.817,6 points.

L'indice S&P des valeurs financières prend 1,11%, celui des biens non essentiels avance de 1,39% et celui des biens de première nécessité gagne 1,03%, les trois plus forts gains des 10 grands indices sectoriels de l'indice S&P qui terminent tous dans le vert.

Les indicateurs sont d'autant plus suivis que la Réserve fédérale a observé le statu quo la semaine dernière et ne semble pas pressée outre mesure de remonter à nouveau ses taux directeurs.

Les économistes interrogés par Reuters voient deux nouvelles hausses des taux cette année mais l'évolution des futures montre que les traders n'attendent pas de remontée des taux avant la fin de l'année, selon FedWatch, de CME Group.

"Il se passe un peu l'inverse de ce qu'on a vu ces deux dernières semaines, lorsque le marché était orienté par l'énergie, l'or, les matières premières; à présent, on la joue plus sûr", dit Paul Nolte (Kingsview Asset Management).

En gagnant 3,7%, Amazon a soutenu à la fois le S&P et le Nasdaq. Dans le même secteur, Baidu a au contraire perdu 8%. Les autorités chinoises veulent enquêter sur le décès d'un étudiant qui avait utilisé son moteur de recherche pour chercher des traitements du cancer.

Les parapétroliers Halliburton et Baker Hughes ont annoncé dimanche renoncer à leur accord de fusion. En conséquence, le premier a gagné 1,8%, tandis que le second a perdu 2%.

Apollo Education Group a bondi de près de 12,5%, l'offre conjointe des fonds de capital-investissement Vistria Group, Appollo Global Management et Najafi Companies sur le groupe de services éducatifs ayant été relevée dimanche de 5%.

(Yashaswini Swamynathan, Tanya Agrawal et Caroline Valetkevitch, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...