Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street a joué la prudence après les élections

Wall street : Wall street a joué la prudence après les élections

Wall street : wall street a joué la prudence après les électionsWall street : wall street a joué la prudence après les élections

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé en ordre dispersé lundi, le Dow Jones s'inclinant légèrement tandis que le S&P et le Nasdaq ont terminé à l'équilibre, la prudence étant restée de mise dans la crainte que les résultats des élections en France, et surtout en Grèce, ne compliquent la sortie de crise en Europe.

Si celui de la France n'a finalement pas provoqué d'affolement, les marchés ayant largement anticipé la victoire du candidat socialiste, le chaos né du résultat des élections législatives grecques est venu rappeler à tous que la résolution de la crise de la dette souveraine grecque restait semée d'embûches.

Faute de parvenir à former un gouvernement, le chef de file du parti Nouvelle Démocratie, Antonis Samaras, arrivé premier dimanche, a jeté l'éponge.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a perdu 0,23%, 29,74 points, à 13.008,53 points, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 0,04%, 0,48 point, à 1.369,58 points et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné, 1,42 point, à 2.957,76 points.

"Une des choses positives que nous percevons de ces élections et que nous entendons de la bouche du président de la Banque centrale européenne, c'est l'accent mis sur la croissance et que l'austérité seule ne parviendra pas à les sortir de la crise", a commenté Sean Lynch de Wells Fargo Private Bank.

"Et s'il y a davantage de mesures orientées vers la croissance, cela pourrait bénéficier au secteur bancaire et cela pourrait également être bénéfique pour l'économie."

Aux valeurs, les bancaires ont justement tiré leur épingle du jeu, comme en témoigne la progression de 2,84% affichée par Bank of America et qui s'adjuge la plus forte hausse sur le Dow Jones.

L'indice de financières de S&P a quant à lui gagné 0,69%.

Chuck Mikolajczak, Nicolas Delame pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...