Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street a de nouveau progressé avec la grèce

Wall street : Wall street a de nouveau progressé avec la grèce

Wall street : wall street a de nouveau progressé avec la grèceWall street : wall street a de nouveau progressé avec la grèce

par Edward Krudy

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a enchaîné mercredi une troisième journée de hausse consécutive, portée par le feu vert du Parlement grec à des mesures d'austérité susceptibles d'éviter un défaut du pays, mais les gains ont été entamés en fin de séance par des prises de bénéfices.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,60%, soit 72,73 points, à 12.261,42. Le S&P-500, plus large, a pris 10,74 points, soit 0,83%, à 1.307,41. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 11,18 points (+0,41%) à 2.740,49.

L'optimisme sur la possibilité que la Grèce puisse s'en sortir a fait bondir le S&P 500, l'indice de référence des gérants de fonds, de plus de 2% depuis le début de la semaine et l'indice de volatilité du CBOE, surnommé "indice de la peur", a encore reculé mercredi, de 9,9% à 17,27.

"Il y a eu des prises de bénéfices après une bonne poussée (...) Demain est le dernier jour du mois et du trimestre, ce qui donne généralement lieu à des nettoyages de portefeuille", a noté Dave Rovelli, courtier chez Canaccord Adams.

Le compartiment de la finance a, comme en Europe, bénéficié de la perspective d'une sortie de crise de la Grèce, l'indice sectoriel progressant de 2,10%.

L'action Bank of America (+2,96% à 11,14 dollars) a en outre bénéficié de l'annonce par la banque qu'elle avait réglé la quasi-totalité d'un contentieux relatif à des titres liés à des créances hypothécaires (MBS) de la société de crédit immobilier Countrywide, moyennant le versement de 8,5 milliards de dollars en cash.

Les députés grecs ont adopté mercredi le premier des deux volets du plan d'austérité destiné à éviter la faillite financière de la Grèce, un plan dénoncé par de nombreux Grecs qui ont encore manifesté par milliers dans le centre d'Athènes.

Ce premier vote laisse entrevoir l'adoption du second pan du plan d'austérité régissant les modalités d'application afin de parvenir à dégager 28 milliards d'économies sur cinq ans.

Les valeurs liées aux matières premières ont bénéficié de la hausse des cours de ces dernières dans un contexte d'un goût pour le risque retrouvé des investisseurs après le vote du parlement grec.

L'action Monsanto s'est envolée de 5,02% à 70,26 dollars après que le semencier a fait état de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Le titre General Mills a gagné 0,46% à 37,38 dollars malgré la prévision faite par le groupe agro-alimentaire d'une prévision de bénéfice pour l'exercice fiscal inférieure aux prévisions, en raison de la hausse des coûts de production.

La valeur Nasdaq OMX a bondi de 4,71% à 25,14 après que la décision du London Stock Exchange (LSE) et de TMX d'annuler leur projet de fusion a été vue par les investisseurs comme une opportunité pour l'opérateur boursier américain de revenir dans le jeu de la consolidation mondiale du secteur.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...