Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wal Mart a pesé, envol de Tripadvisor, Sandisk

Wall Street : Wal Mart a pesé, envol de Tripadvisor, Sandisk

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall-Street finit dans le rouge, et de façon assez apparemment assez prononcée puisque le Dow Jones lâche -0,92% (-158Pts à 16.925).
Mais le score est largement biaisé par le plongeon de Wal Mart (-10% à 60,03$ dans des volumes gigantesques) alors que le Nasdaq ne lâche que -0,25% (Best Buy -6% et Target -3,5% chutant dans le sillage de Wal Mart).

Le N°1 mondial de la distribution lance un 'profit warning' retentissant : le groupe renonce à ses objectifs de croissance et s'attend à une stagnation de ses ventes en 2016, à un recul de -12% des profits en 2017 puis à une progression symbolique de ses ventes d'ici 2018.

Ses profits réalisés à l'étranger (environ 25%) sont sérieusement impactés par la hausse du Dollar.

L'annonce simultanée d'un plan de rachat de titre hyper-massif de 20Mds$ sur 2 ans (qui fait d'ordinaire exulter Wall Street) est occulté par la désillusion des investisseurs qui lui infligent sa plus forte chute intraday depuis 1998.
Et pour remettre les choses en perspective, les 20Mds$ de 'buybacks', c'est juste l'équivalent de la capitalisation (-21Mds$) évaporée en quelques minutes après l'annonce: la famille Walton (et les principaux associés) vient de s'appauvrir de 10Mds$, ce qui ne s'était jamais produit en 30 ans.

Pour Wall Street, c'est également une mauvaise nouvelle vu le taux de corrélation entre Wal Mart et le Dow Jones, lequel varie entre 75 et 95%... et 95%, c'était justement le niveau constaté depuis 3 mois.

L'effet d'une douche froide a été renforcé par la publication de ventes de détail très décevantes (+0,1% seulement) 90 minutes auparavant.

Et pour parachever de démoraliser les investisseurs, les ventes des entreprises US ont reculé de -0,6%, sur fond de stagnation des stocks (après 2 trimestres de progression prometteuse).

Le tableau noir ne serait pas complet sans de mauvais chiffres concernant les prix à la production aux Etats Unis : -0,5% après -0,3% en août.

La déflation menace de nouveau les Etats Unis et elle est importée d'Asie
comme le démontre la chute de -5,9% du PPI chinois, le japon affichant également un PPI en recul de -3,9% et l'Inde de -4,55%.

La saison des trimestriels a donc mal commencé: on savait depuis la veille au soir que le 3ème trimestre avait été 'compliqué' pour JP-Morgan (-2,5%) dont les bénéfices se sont contractés (ce qui est en partie compensé par une optimisation de la fiscalité du groupe).

Peu après la clôture, Netflix a dévoilé un profit de 0,07$ par titre contre 0,08$ attendu, un chiffre d'affaire de 1,74Mds$ contre 1,75... mais ce qui a 'fâché' les analystes, c'est le nombre de 'pubs' diffusées aux Etats Unis: 880.000 contre 1,2 millions estimé.

Netflix a dévissé de -14% en quelques minutes avant de se stabiliser autour de -6,5% en transactions électroniques.

Le fabriquant de cartes-mémoire Sandisk s'est en revanche envolé de +11,2%, non pas sur une amélioration de ses chiffres mais grâce à des spéculations sur un rachat par Micron (qui pris +3,5%) ou Western Digital (toutes les rumeurs sont prises au sérieux après le 'deal' Dell/EMC).

La vedette du jour fut sans conteste Tripadvisor (avec +25,5%) qui pourrait s'allier avec Priceline.

Outre Tripadvisors et Sandisk, le Nasdaq a également vu son repli freiné par Analog Devices (+8,8%), Linear Techno (+6,5%), Biomarin +5%, Vertex +3,6%, Texas Instruments +3,5%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...