Bourse > Actualités > Points de marché > USA : Réactions partagées aux derniers chiffres de l'emploi

USA : Réactions partagées aux derniers chiffres de l'emploi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Analystes et économistes se montrent finalement assez partagés sur les chiffres des créations d'emplois en novembre aux Etats-Unis, ressortis plus élevées que prévu, avec notamment un taux de chômage revenu à 7,7%.

L'économie américaine a créé 146.000 emplois non-agricoles le mois dernier, selon des statistiques officielles du Département du Travail publiées vendredi, alors que les économistes n'anticipaient qu'un peu plus de 90.000 créations de postes

Pour cette statistique se pose néanmoins la question de l'impact de l'ouragan Sandy, qui a touché le Nord-Est du pays à la fin du mois dernier.

Les analystes craignaient précisément que le mauvais temps ait causé plus de pertes d'emplois. Au final, seul le secteur de la construction semble avoir été véritablement affecté par l'ouragan.

'C'est vrai que l'effet lié au climat n'est pas forcément très clair, mais les derniers chiffres des inscriptions au chômage laissent penser que le marché de l'emploi est récemment revenu sur sa trajectoire d'avant-Sandy', souligne Thomas Julien, le spécialiste de l'économie américaine chez Natixis.

Pour l'économiste, l'amélioration graduelle du marché du travail américain devrait se poursuivre en dépit des incertitudes posées par les négociations budgétaires en cours du côté de Washington.

Il redoute que la situation finisse par peser sur la confiance des chefs d'entreprise, voire qu'elle contraigne certaines entreprises à revoir leurs plans d'embauche.

Le spécialiste relativise par ailleurs la révision à la baisse des chiffres du mois précédent.

'Cette révision en baisse est due pour l'essentiel à l'emploi dans les administrations locales et fédérales, les créations d'emplois dans le secteur privé ayant elles été revues à la hausse', souligne Thomas Julien.

Certains professionnels estiment toutefois que la moyenne - proche de 140.000 cette année - est bien insuffisante pour absorber les nouveaux entrants sur le marché du travail et résorber le nombre de chômeurs de longue durée issus de la crise.

Pourtant, le taux de chômage a reculé de 0,2 point de pourcentage à 7,7% le mois dernier, grâce à une baisse plus forte que prévu de la 'population active'.

'Ce n'est pas forcément une bonne nouvelle car ce reflux correspond à la sortie de nombreuses personnes du marché du travail', explique un économiste.

'La problématique de l'emploi n'est pas résolue', estime dès lors Philippe Waechter, le directeur de la recherche économique chez Natixis Asset Management.

Un avis partagé par Alexandra Estiot, chez BNP Paribas, qui évoque des créations d'emplois tout juste 'décentes'.

'Le rapport de l'emploi pour novembre est bien meilleur que certains ne le redoutaient, avec des créations de postes au même rythme qu'en octobre, c'est-à-dire trop lent', estime-t-elle.

'Le taux de chômage a reculé, mais grâce à une nouvelle baisse du taux d'activité, une preuve de plus que le marché est mal orienté, et que les ménages perdent confiance', conclut l'analyste.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...