Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Une semaine de gains entièrement effacée

Wall street : Une semaine de gains entièrement effacée

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les places boursières américaines ont rechuté d'entrée de jeudi mardi, rattrapée par un énième rebondissement dans le dossier sans fin de la dette grecque.

Vers 11h45 (heure de New York), le Dow Jones perd 2,6% à 11.648,9 points, tandis que le Nasdaq cède 2,9% à 2606,1 points.

Les indices effacent la totalité de leurs gains de la semaine passée, littéralement assommés par l'initiative surprise du premier ministre grec Georges Papandreou d'organiser un vote de confiance sur les décisions prises à Bruxelles la semaine dernière quant à la restructuration de la dette de son pays.

Du côté des analystes, la stupéfaction l'emporte et tous les scénarios semblent envisagés à ce stade, de la sortie de la Grèce de la zone euro à une renégociation de l'accord, en passant par une éventuelle mise sous tutelle d'Athènes ou un éclatement de la zone euro, avec à la clé une possible sortie de l'Allemagne de l'union monétaire.

Les investisseurs en viennent surtout à se demander si un pays plus important que la Grèce pourrait bientôt se retrouver dans la même situation désespérée.

Une série d'indices permet de mesures à quel point la nervosité des opérateurs est grande en ce lendemain de Halloween.

L'indice de volatilité VIX du CBOE - plus connu sous le surnom d'indice de la peur - remonte en force de plus de 20%.

Autre phénomène illustrant le grand retour de l'aversion au risque, le rendement des Treasuries à 10 ans enfonce de nouveau les 2% en s'inscrivant à 1,9980%.

Suivant le même scénario qu'en Europe, ce sont les valeurs bancaires qui sont les plus attaquées. JPMorgan chute de 6,6% et Bank of America de 5,9%.

Jefferies lâche plus de 8% après avoir pourtant assuré que son exposition à la dette souveraine des PIIGS (Portugal, Irlande, Italie, Grèce et Espagne) n'était 'pas significative'.

Seul Pfizer surnage (+2,5%) après avoir réalisé la performance de publier des résultats trimestriels en hausse, de relever ses objectifs annuels et de renforcer son programme de rachats d'actions.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...