Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Une consolidation à peine marquée

Wall street : Une consolidation à peine marquée

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés boursiers américains subissent une modeste consolidation mardi, même si l'heure reste à l'apaisement après de longues semaines de volatilité et de crispations.

En fin de matinée, le Dow Jones perd 0,3% à 11.505,7 points, tandis que le Nasdaq Composite cède 0,1% à 2558,6 points, mais après avoir engrangé 9% de gains en une seule traite.

'L'orage estival provoqué par l'affaiblissement de la croissance économique dans les pays développés et les interrogations sur la gestion de la dette publique semble derrière nous', affirme un spécialiste.

'Le scénario de récession est pour l'instant écarté et l'hypothèse centrale est celle d'une croissance molle, autour de 1% ou 2%', ajoute-t-il.

Chez le géant new-yorkais de la gestion d'actifs, BlackRock, on exclut également le scénario d'un retour en récession.

'L'un de rares motifs de satisfaction est la progression plus rapide du revenu intérieur brut que du PIB sur les six premiers mois de l'année', note Bob Doll, le stratège maison, précisant que cela pourrait annoncer de futures révisions en hausse de la croissance.

Les investisseurs ont assez peu réagi au recul symbolique (-0,1%) des prix de l'immobilier au mois de juin selon l'indice S&P Shiller-Case et au lourd décrochage de l'indice du Conference Board, à 44,5 ce mois-ci, contre 59,2 en juillet, alors que les économistes l'attendaient au-dessus de 50.

Le point d'orgue de cette journée restera les dernières 'minutes' de la Réserve Fédérale qui seront publiées en tout début d'après-midi, alors que Wall Street s'est remise à croire que des annonces positives pourraient être faites à l'occasion de la prochaine réunion de la Fed en septembre.

Boeing prend plus de 2% alors que son conseil d'administration a approuvé un plan visant à doter le 737 d'une nouvelle motorisation, un projet pour lequel le groupe américain a déjà reçu 496 engagements de commandes fermes émanant de cinq compagnies.

Starbucks gagne plus de 1,1% après avoir manifesté son intention de lancer à l'automne des capsules de café compatibles avec les machines K-Cup de Keurig, dans l'objectif de réaliser à terme un chiffre d'affaires d'un milliard de dollars dans le domaine.

Lowe's perd environ 2% après avoir annoncé hier une réorganisation de ses activités aux Etats-Unis dans un objectif de gains de productivité.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...