Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Un rebond s'amorce, mais la volatilité demeure

Wall street : Un rebond s'amorce, mais la volatilité demeure

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street signe un léger rebond vendredi après son plongeon de la veille, dans un contexte toujours marqué par la volatilité et l'absence de mise en place de mesures globales de relance.

En fin de matinée, l'indice Dow Jones - qui regroupe les 30 premières entreprises industrielles du pays - gagne 0,1% à 10.747,7 points, tandis que le Nasdaq Composite avance de 0,9% à 2477,3 points.

'Il est encourageant que les indices se soient repris hier en fin de séance et qu'ils se maintiennent depuis au-dessus de leurs planchers du mois d'août', juge Scott Marcouiller, stratège chez Wells Fargo.

'Il est quand même trop tôt pour appeler à la formation d'un point bas', estime-t-il.

'Les récents plus bas seront de nouveau testés. Le niveau d'activité général et tout particulièrement le volume représenté par les ventes, conjugués à la forte volatilité, laissent penser que nous ne sommes qu'à la moitié du chemin à parcourir et que ce n'est pas la fin du processus de consolidation en cours', complète le spécialiste.

L'indice VIX - qui mesure la nervosité des investisseurs - reste ainsi au-dessus du seuil majeur des 40 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones accuse à ce stade des pertes de 6,7% et le Nasdaq un recul de quelque 5,8%.

Hier, les ministres des finances et gouverneurs des banques centrales du G20 se sont dits 'déterminés à soutenir la croissance' et à 'préserver la stabilité des marchés', mais n'ont présenté aucune mesure concrète de soutien à l'économie ou au système financer à l'issue de la réunion.

L'actualité sur le front macroéconomique étant quasi-inexistante aujourd'hui, les investisseurs ont tout le loisir de se pencher sur l'actualité des entreprises.

HP décroche ainsi de 4% après la nomination de Meg Whitman, l'ancienne numéro un d'eBay, au poste de présidente et directrice générale du groupe après la démission de Léo Apotheker.

'Il existe une grande différence entre diriger une entreprise d'enchères sur Internet qui a su profiter de courants porteurs et redéfinir la stratégie d'un groupe informatique aussi grand et mature que HP', rappellent ce matin les analystes de J.P. Morgan.

Toujours sur le Dow, McDonald's progresse de 1,3% après avoir annoncé une hausse de 15% de son dividende trimestriel, à 70 cents par action, soit 2,80 dollars en taux annualisé.

Nike gagne près de 6% après avoir publié un bénéfice par action de 1,36 dollar pour le premier trimestre de l'exercice 2011/2012, en hausse de 19%, contre 1,21 dollar attendu par les analystes.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...