Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Tétanisé par l'incertitude, le Nasdaq dévisse

Wall Street : Tétanisé par l'incertitude, le Nasdaq dévisse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street avait fait mieux que résister jeudi (les indices US conservaient une chance de finir la semaine à l'équilibre) mais les remparts déployés la veille ont volé en éclats avec une nouvelle offensive du 'doute'... l'ennemi intime de l'investisseur.

Le doute concernant le calendrier de la FED n'a pas été dissipé par les chiffres de l'emploi et du chômage US publiés ce vendredi: impossible d'exclure formellement une hausse de taux mi-mars... alors que le consensus avait repoussé ce scénario au mois de juin au vu des chiffres du PIB et des tout derniers ISM (services et industrie) publiés en début de semaine.

La nervosité ne résulte pas de la contraction du taux de chômage sous les 5% mais de la hausse des salaires de +2,5% sur 12 mois, dont +0,5% pour le seul mois de janvier.

Les ventes de précaution ont donc ressurgi à la veille du weekend : le Dow Jones résiste (tout est relatif) avec -1,3%, le S&P-500 chute de -1,85% (pile sur le support des 1.880), et le Nasdaq Composite dévisse de -3,25% à 4.363,14 (et là, les 4.400 sont enfoncés).

Le 'VIX' n'a paradoxalement pas reflété un paroxysme de défiance des investisseurs: il ne se tend 'que' de +7% à 23,4... mais on l'a déjà vu prendre 15 à 20% dans des circonstances comparables en janvier.

Sur la semaine écoulée, le Dow ne cède que -1,6%, le 'S&P' en perd le double et le Nasdaq part en vrille de -5,45%, ce qui efface les gains des deux hausses hebdomadaires précédentes.

Et le mois de février commence pour les 'technos' et les 'biotechs' d'une façon aussi calamiteuse que le mois de janvier.

L'un des faits marquant de cette capitulation, c'est l'effondrement de Linkedin (-44%) au lendemain de la divulgation de prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfice inférieures aux attentes.

Mais il y a eu pire encore avec les -50% du titre Tableau Software (éditeur de logiciels spécialisés dans la visualisation sur tablettes et Smartphones des données numériques sous formes de tableaux, quadrants, colonnes, etc.).

La vague baissière a emporté sur son passage les 'GAFA' avec Apple -2,7%, Alphabet (ex-Google) -3,6%, Facebook -5,8% et Amazon -6,4%... mais également les étoiles montantes comme Tesla -7,3% et Netflix -7,7%.

Le secteur des médias n'a pas été épargné avec News Corp (Fox News) qui plonge de -9,1% alors que son chiffre d'affaires recule pour le quatrième trimestre consécutif.

En ce qui concerne les chiffres mensuels de l'emploi américains, ils se sont révélés a priori très décevants: le Département du Travail n'a ainsi dénombré que 151.000 créations de postes non agricoles en janvier, alors que les économistes en prévoyaient en moyenne 190.000. Les chiffres de décembre ont été révisés de -30.000 (à 262.000) mais ceux de novembre ont été rehaussés d'autant, à 280.000: le nombre d'emplois créés au 4ème trimestre reste donc identique.

Le secteur privé n'a généré que +158.000 emplois, un niveau bien inférieur aux 205.000 annoncés il y a deux jours par le cabinet ADP.

Le taux de chômage a toutefois reculé de 0,1 point à 4,9%, alors que le consensus visait une stabilité à 5%... et cela contrebalance les créations inférieures aux prévisions.

Le marché n'a donc plus aucune certitude en ce qui concerne un report par la Fed du prochain relèvement des taux directeurs au mois de juin.

Les cambistes affichent la même incertitude: ils avaient propulsé la veille le Dollar de 1,0980 sous les 1,120 contre Euro mais le billet vert finit la semaine à 1,11/E.

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...