Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Termine inchangé, perte hebdo limitée à -0,5%

Wall Street : Termine inchangé, perte hebdo limitée à -0,5%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street ne lâche rien, malgré la chute du pétrole: après avoir consolidé durant 90% de la séance, les indices US sont ressortis du rouge et ils alignent une 4ème séance de stagnation avec le Dow Jones et le Nasdaq qui grappillent 0,1% tandis que le 'S&P' s'effrite de -0,04%.
Les valeurs US ont bénéficié d'une remontée du baril vers 39,5$ contre un plus bas de 38,4$... mais quelle surperformance par rapport aux places européennes ! S'agirait-il d'un phénomène vases communicants ?

Sur l'ensemble de la semaine -écourtée par le vendredi saint- les indices US ne se replient que de -0,5% alors que leurs homologues européens lâchent de -2 à -2,5%.

Qu'est-ce qui a soutenu Wall Street ? Ce ne sont pas les 'chiffres du jour' qui sont plutôt faibles, à commencer par les commandes de biens durables qui ont accusé une baisse de 2,8% en février, après une progression de 4,2% (révisée de +4,7%) en janvier.

Net recul pour les machines-outils (-2,6%), le matériel ferroviaire et aéronautique (-6,2%) et chute encore plus brutale des biens d'équipement (-9,5%).

C'était en partie compensé par l'indice PMI 'Markit' des services aux Etats-Unis qui reprend comme prévu +1,3Pts à 51 en mars (pas d'effet de surprise susceptible de doper le 'sentiment' des investisseurs).
L'indice composite 'Markit', qui agrège les services et l'industrie, s'est établi à 51,1 contre 50 en février.
Les inscriptions hebdomadaires au chômage ressortaient quasi inchangées à 265.000... donc pas de surprise, là non plus.

En ce qui concerne les valeurs, les bancaires ont bien redressé la barre en fin de séance: Goldman Sachs qui chutait de -2% initialement limite la casse à -0,7%, Citigroup effaçait la moitié de ses pertes à -1%, Morgan Stanley abandonne -1,35% contre -3,5% en début de journée, JP Morgan s'effrite de -0,8% et Bank of America finit même en hausse de +0,45%.

Le Dow Jones a bénéficié de la hausse de +1,8% d'IBM et de +1,4% de Chevron

Le Nasdaq a été soutenu par le secteur des 'biotechs/pharmas' puis Amazon et Tesla à +2,3%, ce qui compensé les replis de Seagate -4,5%, Paypal -4%, Micron -1,4%, Netflix -1,2%... puis des compagnies aériennes.

Staples a bondi de +7% sur l'anticipation d'un feu vert des autorités de la concurrence pour la fusion avec Office Depot.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...