Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Supports cassés sur chute banques, pétrolières

Wall street : Supports cassés sur chute banques, pétrolières

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'indice Standard & Poor's 500 et le Nasdaq ont chuté de -1,1% respectivement avec à la clé une incursion sous 1.300Pts pour le 1er (le ' S&P ' finit à 1.286) puis un test des 2.700Pts pour le ' Composite '. Le seul élément rassurant, c'est le repli modéré du Dow Jones (-0,5% à 12.090). Les optimistes soulignent également que le ' VIX ' n'enregistre pas de poussée spectaculaire : en hausse de 3% en clôture, il affiche un score de 18,5 qui ne traduit pas de rush massif sur les instruments de couverture (et notamment les options de vente). Personne ne veut croire que la tendance puisse basculer à la baisse sans raison valable : si Wall Street a résisté à Fukushima, à l'émergence d'un scénario de stagflation, aux interrogations sur ' l'après QE-2 ' (qui expirera dans 3 semaines), pourquoi se mettre à chuter maintenant ?

La réalité, c'est que Wall Street consolide maintenant depuis 5 semaines et les indices ont aligné ce lundi une 4ème séance de repli consécutif, sans manifester la moindre velléité de rebond puisque les marchés US ont clôturé au plus bas du jour. D'importants supports sont menacés mais le cumul des pertes depuis le 2 mai dernier n'est guère impressionnant: Wall Street se replie en 'bon ordre' et la vélocité baissière n'enregistre pas d'accélération alarmante.

Il faut cependant faire attention à la dégradation plus marquée qui frappe le secteur bancaire depuis une semaine et que s'est renforcée lundi soir: Citigroup a décroché de -4,5, Bank of America de -4%, Zions Bancorp de -3,2%, Morgan Stanley de -2,6%, JPMorgan Chase de -2,5%, Wells Fargo de -2,25% (suite à une recommandation négative de la part d'un célèbre analyste de Roschdale Securities).

Lourde chute également des constructeurs de maisons individuelles avec Pulte Homes (-5,5%), Beazer Homes (-4,4%) ou Lennar avec -3% (tout semble lié: le marasme de l'immobilier et le montant des créances douteuses qui ne se résorbe pas). Les interrogations sur la croissance ont également plombé les compagnies aériennes (avec US Airways à -3,8%), AMR (-3,7%) ou Delta Airlines (-3,2%)puis les parapétrolières qui chutent de -3% en moyenne, dans le sillage d'Halliburton (-4,5%) ou de Valero Energy (-4,7%).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...