Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Séance soporifique malgré FED et 3 stats US

Wall Street : Séance soporifique malgré FED et 3 stats US

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les écarts sont faibles à symboliques en clôture pour la seconde séance consécutive mais pas de 'coup de pouce de dernière minute' pour finir la séance en beauté. Le Nasdaq pulvérise cependant un nouveau zénith annuel à 4.906Pts (+0,14%).

Le Dow Jones Industrial s'est effrité symétriquement de -0,1% à 18.030 points, et le S&P 500, qui avait battu un record mardi (à 2.101,3) s'est effrité de 0,03% à 2.099,7... sans avoir pu retracer les 2.101Pts (là, il y a eu volonté manifeste de 'coiffer' l'indice sous les 2.100Pts à 48H de la séance des '3 sorcières' pour se garder des munitions pour les 2 prochaines séances et aligner de nouveaux records sans trop forcer ?).

Le point d'orgue de la séance fut la publication des minutes de la FED qui manifeste son intention de maintenir ses taux d'intérêt à un 'bas niveau' (et faire toujours preuve de la 'patience', le nouveau terme magique qui euphorise les marchés) alors que l'inflation reste faible et que la structure du marché du travail n'est pas optimale.

Wall Street n'a pratiquement pas réagi à un communiqué en tout point conforme aux attentes, en revanche, les marchés obligataires ont applaudi la 'patience' de la FED et le rendement des T-Bonds s'est détendu de -7Pts de base à 2,07% après avoir culminé la veille à 2,14%.

Le rebond des T-Bonds américains était assez prévisible après la publication de 3 statistiques, toutes décevantes: les prix à la production industrielle ont reculé de 0,8% en janvier, après -0,2% le mois précédent (chiffre révisé de -0,3%) et contre -0,4% attendu. Dans le même temps, les mises en chantier de logements et permis de construire ont quant à eux reculé de 2 et 0,7% à 1.065.000 et 1.053.000, contre respectivement 1.070.000 et 1.069.000 anticipés.

Enfin, la production industrielle américaine a enregistré le mois dernier une progression de 0,2%, soit 0,1 point de moins que ce que prévoyaient les économistes.

La plafonnement du 'S&P' sous 2.101Pts est imputable à la chute de Fossil -15,7%... puis des parapétrolières avec Transocean -3%, Chesapeake -2,4%, Murphy Oil, Marathon et Anadarko -2,1%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...