Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Sans direction, la volatilité s'évapore soudain

Wall street : Sans direction, la volatilité s'évapore soudain

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les optimistes considéreront que Wall Street vient d'aligner une 7ème séance de hausse consécutive: c'est légitime puisque deux indices sur 3 terminent dans le vert. Le Nasdaq notamment est ressorti du rouge à 2 minutes de la clôture pour afficher +0,03% tandis que le Dow Jones grappille +0,13% à 13.194Pts.

Les pessimistes considèreront symétriquement que la hausse surprise de mardi n'a pas trouvé de relais comme le prouve le repli de l'indice le plus large et le plus représentatif, le 'S&P' qui s'effrite de -0,12%.

Chacun des 2 camps verra midi à sa porte mais cette séance s'est surtout traduite par une volatilité extrêmement faible (à peine 0,4% entre les extrêmes du jour) et une remontée marginale de l'aversion au risque avec un VIX qui grimpe de +3,5% à 15,3 (ce qui traduit cependant un niveau de confiance encore très élevé de la part des investisseurs puisque '15' constitue un plancher historique testé lors des précédents sommets majeurs de juin 2007, avril 2010 et mai 2011).

Les chiffres macro-économiques du jour n'ont pas eu d'impact mesurable: les prix à l'import publiés à 13h30 ont progressé de +0,4% alors qu'ils étaient attendus en hausse de +0,6% (ils reculent même -0,2% hors énergie). Les stocks hebdomadaires de pétrole sont ressortis conformes aux prévisions et le baril recule de -0,5% vers 106,2$.

Le Nasdaq a réussi à se maintenir à flot grâce à une nouvelle envolée d'Apple (+3,9% à 590$) alors que Morgan Stanley Sa capitalisation boursière dépasse désormais 542 milliards de dollars, l'équivalent du PIB annuel de la Suisse.

Dans sa dernière note de recherche, Morgan Stanley renouvelle sa recommandation 'surpondérer' sur le titre, avec un objectif de cours relevé de 515 à 720 dollars, tout en évoquant un scénario favorable selon lequel le cours de l'action pourrait s'envoler vers 960 dollars.

Selon l'analyste, l'actuelle valorisation des titres intègre déjà l'hypothèse d'un décélération significative du chiffre d'affaires et des résultats du groupe californien, une hypothèse qu'il juge 'injustifiée' au vu des moteurs de croissance qui tirent l'activité du fabricant de l'iPad et de l'iPhone. Symétriquement, son concurrent RIM (Blackberry) -qui ne pèse plus grand chose boursièrement- a chuté de -2,5%; à noter également le repli de Electronic Arts (-3,5%), Nvidia -2,9%, Baidu (-2,6%), Seagate (-2%).

Le Dow Jones a été soutenu essentiellement par Bank of America (+4,1%) et Travellers (+3,5%).

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...