Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Rupture supports indiciels sur chiffres emploi

Wall street : Rupture supports indiciels sur chiffres emploi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pas de miracle à Wall Street, pas de rumeur suspecte occasionnant une hausse anachronique des cours... l'évolution des indices US est apparue calquée sur celle des indices européens quelques heures auparavant, la lourdeur s'amplifiant en cours d'après-midi et les dégagements s'accélérant jusqu'au coup de cloche final.

Aucune rumeur de 'QE-3' n'a circulé malgré la publication des pires chiffres de l'emploi depuis plus d'un an avec seulement 69.000 nouveaux jobs crées au lieu de 140.000 à 150.000 espérés. Les chiffres d'avril et mars sont également révisés à la baisse !

Le taux de chômage (allègrement manipulé et minoré depuis des mois par le biais d'un écrémage des listings de chômeurs en fin de droit) enregistre également sa première dégradation depuis 11 mois.

Le Dow Jones a perdu 2,2% à 12.118Pts (avec ses 30 composantes en repli), le 'S&P' dévisse de -2,45% à 1.278 et le Nasdaq affiche sa plus lourde chute de l'année 2012, soit -2,82% à 2.747Pts (avec 95% de titres en repli).

Le bilan hebdo des indices US est assez comparable à celui des places européennes avec -2,7% pour le 'Dow', -3% pour le 'S&P' et -3,2% pour le Nasdaq (même score pour le CAC40). Le baromètre du stress, le VIX, pulvérise ses plafonds annuels: il bondit de +11% vers 26,6, son nouveau zénith 2012. Parallèlement, la ruée vers les placements refuges s'accélère avec un 'T-Bond 2012' US qui rétrograde vers un plancher historique de 1,455%.

Le S&P-500 a été victime de la lourdeur du secteur des constructeurs de maisons individuelles (Pulte -11,8%, DR Horton -8,4%) mais aussi et surtout des poids lourds du secteur financier et du crédit avec AIG -6,8%, Regions Financials -6,5%, Fifth Bancorp -6,2%, Lincoln -6,1%, Wells Fargo -5,9%, Capital One -5,6%, Morgan Stanley -4,7%, Bank of America -4,5%, AMEX -4,3%, Citigroup -4,25%, JP Morgan -3,7%.

Au sein du 'Composite', une liste interminable de titres à -3% et plus: parmi les écarts les plus marquants, Seagate affichait -7,2%, First Solar -6,3%, Micron -6,7%, Sandisk et Marvell -4,5%, Adobe -4%, Qualcomm -3,8%, Applied Materials -3,2%... puis Intel -2,7% et Microsoft -2,5% (pour les valeurs les plus travaillés du 'S&P').

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...