Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Rumeurs et succession de mouvements erratiques

Wall street : Rumeurs et succession de mouvements erratiques

tradingsat

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Wall Street s'est emballé à la hausse en fin de matinée, réagissant à un article du 'Wall Street Journal' qui aurait eu vent de ' rumeurs ' émanant de ' sources anonymes ' (comme de bien entendu !) évoquant la mise en oeuvre d'un plan de renflouement du FMI au profit de Bankia et autres ' cajas ' en déconfiture.

La veille, c'était l'évocation du recours au MES pour sauver les banques ibériques qui avait provoqué un 'flah krach' à la hausse de +1,5% des indices européens en quelques secondes.

S'accrochant à ce nouvel espoir de 'sauvetage' (information d'origine potentiellement douteuse), Wall Street semblait bien parti pour terminer en hausse de 0,5 à +0,7%... mais une rafale de ventes de dernière minute a brutalement ramené les 3 principaux indices en territoire négatif.

Le Dow Jones (-0,21%) a même perdu la bagatelle de 100Pts en un quart d'heure, le 'S&P' a lâché 0,7% sur son zénith des 1.320Pts pour en terminer en repli de 0,23% à 1.310Pts.

Ces replis ne sont pas très impressionnant, surtout su l'on fait l'inventaire des statistiques tombées en matinée et qui furent toutes plus décevantes les unes que les autres: sans la 'rumeur' du WSJ', la journée aurait pu s'avérer très négative. Le 'VIX' avait fusé à la hausse jusque vers 25,5 après les 'stats' US mais il termine presque inchangé à 24,05 (toujours en zone de stress).

Aux Etats Unis, ce sont 4 mauvais chiffres qui se sont enchainés à 90 minutes d'intervalle avec le PMI de Chicago qui dévisse de -3,5Pts, puis l'enquête ADP qui s'avère une déception (133.000 nouveaux emplois dans le secteur privé au lieu des 148.000 à 150.000 postes supplémentaires attendus).

Autre mauvaise surprise, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage bondissent de +13.000 à 383.000 alors qu'elle étaient attendues stables à 370.000 (plus mauvais score depuis 1 mois).

Enfin, la deuxième estimation de la croissance US au premier trimestre est ressortie conforme aux anticipations à 1,9% contre 2,2% en première lecture (un score de 2% aurait été le bienvenu).

Les opérateurs ont continué de privilégier la fuite vers la qualité: le rendement des T-Bonds US a poursuivi sa décrue (vers 1,56%) après avoir touché un plancher de 1,55% (les 'Bunds' allemands ont reculé vers 1,2%).

Les replis ont été largement majoritaires, les écarts à la baisse ont été les plus appuyés: Netflix -5,8%, Sears -5,6%, Seagate -3,65%, Sandisk -2,7%, Micron -2,5%, Marvell -2%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...