Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Retrace ses records 2011 avec microsoft et ibm

Wall street : Retrace ses records 2011 avec microsoft et ibm

tradingsat

(CercleFinance.com) - Quelle fin de mois de janvier (expiration des contrats à terme ce vendredi)!

Quel 'appétit pour le risque' !

Quel finish pour les indices US en cette séance des '3 sorcières': le 'S&P' (+0,03%) ressort in-extremis du rouge à la toute dernière minute (ce n'est pas une image, c'est bien du 1er degré) pour inscrire sa 17ème séance de hausse sur une série de 21 et un '4 sur 4' à la hausse pour cette semaine écourtée par le Luther King's day.

Le Dow Jones (+0,76% à 12.720,5Pts) inscrit sa meilleure clôture depuis le 21 juillet 2011: ce n'est pas une date anodine, ni un seuil algébrique parmi tant d'autres ! Le Dow Jones avait inscrit ce jour là sa meilleure clôture estivale, le précédent 'plus haut' ayant été inscrit le 10 mais 2011 à 12.760Pts (soit 0,4% seulement au-dessus des niveaux affichés en ce vendredi 20 janvier).

Six mois se sont écoulés et les indices US sont revenus au sommet des 4 dernières années: cela semble surréaliste tant le paysage macroéconomique a subi de bouleversements dans l'intervalle.

La croissance anticipée pour 2012 est aujourd'hui inférieure de moitié à celle qui prévalait au printemps dernier (les investisseurs tablaient sur +3%... au minimum) mais le Dow Jones se paye 1.000 points de plus que le 20 janvier 2011 quand tous les oracles prévoyaient une hausse de 15% de Wall Street à la fin de l'année.

Le Dow Jones nous délivre ce surprenant message: la crise des dettes souveraines européennes n'a jamais eu lieu (ou elle est totalement résolue mais personne ne le sait), la croissance n'a pas fléchi dans les émergents, les USA n'ont pas perdu leur 'AAA', le pétrole à 100$ est une bénédiction, les 'PIGS' ne sont pas en récession... et la Grèce -sauvée de la faillite- est redevenu un oasis de prospérité !

Une proposition alternative est que Wall Street vit sur une autre planète et que la valorisation des actions est devenue affaire de modèles mathématiques incompréhensibles pour le commun des mortels.

Peut être les marchés US sont-ils en train de se déconnecter de la réalité comme ils le firent à l'automne 2007. Il existe au moins un point commun entre les 2 époques: le niveau de surachat des actions à court, moyen ou long terme atteint le même niveau d'excès qu'avant une correction majeure (avril 2010, avril 2011).

Les acheteurs ne peuvent même pas compter sur un 'quantitative easing' pour espérer voir les cours se maintenir en apesanteur.

Le Dow Jones vient de gagner 1.000Pts depuis le 19 décembre: faut-il faire le pari qu'il va doubler la mise d'ici la fin du premier trimestre 2012 ? L'indice industriel s'est appuyé ce vendredi sur Microsoft (+5,7% à 29,7$), IBM (+4,4% à 188,5), Intel (+2,9% à 26,4$) et Hewlett Packard (+3,6%).

Les 3 premières de cette liste ont concentré pratiquement 10% des volumes échangés à Wall Street !

Le 'S&P' a également profité de la hausse de ces 4 vedettes mais également de celle de Sears +13%, JDS (+4%), EBay et Symantec (+1,2%).

En repli, on notait Google -8%, RIM -3,25%, Akamai -2%, Amazon -1,8%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...