Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Retour en force de l'appétit pour le risque

Wall Street : Retour en force de l'appétit pour le risque

tradingsat

(CercleFinance.com) - Quelle séance ! Le Dow Jones engrange +1,3% à 17.143Pts, le S&P500 +1,5% à 2.024Pts (dans le sillage des valeurs financières) et le Nasdaq +1,82% à 4.870Pts (grâce au 'full risk on' sur les 'biotechs').

Les acheteurs se sont remobilisés en cette veille des '3 sorcières' comme aux plus belles heures des 'quantitative easings' de 2013.

Avec les gains affichés ce jeudi, les scores hebdomadaires repassent positifs, et depuis le vendredi 18 septembre (journée de '4 sorcières'), la hausse, le Dow Jones a repris +750Pts, soit +4,5%.

Il faut dire que Wall Street se remet à croire à de nouvelles injections de liquidités par la FED une fois opéré une hypothétique (et unique ?)hausse de taux de 0,25% début 2016.

Car les anticipations sont désormais claires: il n'y aura pas de relèvement des taux en 2015 vu les précédentes statistiques publiées début octobre puisque les chiffres US publiés ce jeudi plaident de plus en plus pour un statu quo prolongé jusqu'en février en mars 2016.

L'indice Philly FED de l'activité industrielle sur la cote Est des Etats Unis se redresse à -4,5 contre -6 en septembre mais reste en territoire négatif... et la composante emploi se dégrade fortement en octobre.

Ce chiffre conforte le rebond de l'Empire State publié à 14H30: il se redresse de -14,67 à -11,36 mais demeure en territoire de contraction.

De plus, les prix à la consommation ont diminué de 0,2% en septembre aux Etats Unis, d'après le Département américain du Travail: outre l'énergie qui recule de -4,5%, l'inflation demeure donc faible dans quasiment tous les secteurs d'activité.

Un bémol cependant: la hausse des loyers (+0,4% le mois dernier et +3,7% en rythme annuel) outrepasse les prévisions et propulse l'inflation 'core' vers 1,9% (mais ce score est fortement biaisé à la hausse par l'immobilier).

Enfin, les stocks de pétrole brut aux Etats Unis ont fortement progressé de +7 millions de baril à l'issue de la 1ère semaine d'octobre: le baril rechute de -2% sur le NYMEX vers 45,75$ et entraine un correction sur les parapétrolières en Europe.

Après les résultats contrastés de plusieurs grandes banques les acheteurs ont opté pour le verre à moitié plein.
Alors que Goldman Sachs a raté ses objectifs de profits et de chiffre d' d'affaires au T3, le titre termine en hausse de +3,2%.
Citigroup engrange +4,5%, Keycorp +4,7%, Abbvie +4,1%, bank of America +3,5%, Morgan Stanley +3,3%, JP Morgan +3,2%, Régions Financial +3%.

Le Nasdaq a été soutenu par une vague d'achat sur les 'biotechs/pharmas' avec Biomarin +7,5%, Alexion +5,5%, Biogen +4,5%, Xalgreen +3,8%, Celgene et Gilead +3,3%, Amgen +3,2%.
A noter également les hausse de Yahoo +4,3%, Baidu +3,6%, Amazon +3,3%.

Côté replis, Wal Mart lâche encore -1,15% après les -10,2% de la veille), Seagate plonge de -13,3% sur un avertissement sur ses ventes, Garmin décroche de -12,65%, Netflix de -8,5% (sur un ralentissement du rythme des abonnements aux Etats Unis et moins de spots de pub que prévu).

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...