Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Remontée miracle sur manipulation grotesque

Wall street : Remontée miracle sur manipulation grotesque

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices US terminent in extremis (à 21H59 et 50 secondes) dans le vert et par le plus petit écart concervable (+0,01% pour le Nasdaq), après avoir passé 99,9% de la séance en territoire négatif.

Chapeau bas !

Cette remontée miracle des indices US au cours de la dernière demi-heure -justifiée par une 'rumeur' invérifiable de nouvelle avancée sur le dossier grec- apparaît aux yeux de beaucoup de commentateurs comme une manipulation grotesque des cours. Les cambistes n'y ont dailleurs pas cru une seule seconde comme le démontre sans contestation possible la poursuite du recul de l'Euro pendant que les indices US remontaient de -0,7% vers 'zéro'.

C'est à l'évidence une manipulation, c'est à l'évidence un bras d'honneur adressé par les 'maîtres du jeu' à l'actualité économique, aux nombreux non initiés qui n'y comprennent plus rien !

Mais ce n'est pas une manoeuvre gratuite ni grotesque, loin de là !

Cela fait des jours et des semaines que les plus influents brokers de Wall Street s'emploient -avec l'aide de puissants robots algorithmiques- à écraser consciencieusement la volatilité, afin de ramener le 'VIX' sous le seuil technique des '20' (ce qui entretient le sentiment illusoire que le 'risque' est pratiquement absent du marché et incite les derniers sceptiques à prendre le train en marche).

Alors le fin mot de l'histoire provient du fait que les contrats à terme adossés au 'VIX' expirent demain: le basculement d'une échéance sur l'autre s'opère toujours le 3ème mercredi du mois, c'est à dire 48H avant l'exiration des contrats et options sur indices boursiers 'classiques'.

Le maintien du 'VIX' sous les 20 ce mardi soir était un enjeu crucial afin de maximiser des gains invisibles aux yeux de la majorité des opérateurs: pas question de laisser la volatilité ressurgir comme un éléphant dans un magasin de porcelaine à 24H de l'expiration mensuelle car il y a beaucoup trop d'argent à la clé pour les vendeurs de 'valeur temps'.

A moins d'une guerre atomique, rien n'aurait pu propulser le 'VIX' au-delà des 20 en clôture ce mardi! Le baromètre du stress a fait une incursion malvenue dans la zone des 20,75 vers 21H30.

Cela tombait mal... mais pas le choix: même si l'arrachage des cours par le biais d'une N-ième rumeur bidon concernant la Grèce apparaissait par trop évidente, il y avait trop à perdre à laisser le 'VIX' dériver en direction des 21 ou des 22.

Ce genre de séance peut agacer beaucoup d'opérateur mais elle a au moins le mérite de révéler -accidentellement- aux yeux du grand public la véritable nature du 'marché' et de rendre visible le 'dessous des cartes'.

Dans ces conditions, les scores de clôture sont totalement anecdotiques: seuls quelques écarts méritent de retenir l'attention... et puisque cette séance a été à 99,9% orientée à la baisse, commençons par First Solar avec -6%, Yahoo -4,7%, E-Trade -2,6%, RIM -2,2%,

Du côté des hausses, Fossil s'envole de +14,7%, Micron de +6,25%, Express Scripts +4,7%, Nuance +4,3%, Netflix +4,2% et Apple inscrit un nouveau record absolu (+1,35% à 509,5$)

Le compartiment bancaire a pâti des dégradations de notation de 6 pays européens par Moody's, à commencer par Bank of America -3,3%, Morgan Stanley -2,5%, Citigroup -2,45%. Et ce repli collectif des banques prouve s'il en était encore besoin que les opérateurs ne croient pas une seule seconde au prétexte de 'l'avancée décisive' des discussions entre le Parlement grec et les créanciers.

Une manipulation reste une manipulation, surtout lorsqu'elle apparait si maladroitement justifiée que même les cambistes ne lèvent même pas un sourcil.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...