Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Relativise les dégradations de notations europe

Wall street : Relativise les dégradations de notations europe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street, fidèle au scénario des 9 dernières séances a vu les indices US progresser sans désemparer tout au long de l'après-midi pour clôturer au plus haut du jour. Contrairement aux 4 séances précédentes, les indices US ne se sont pas suffisamment redressés pour clôturer 'dans le vert' mais les écarts à la baisse sont 'bénins'. L'indice Dow Jones ne recule que de -0,39% à 12.422, le Standard & Poor's et le Nasdaq ont cédé -0,5%, c'est à dire moitié moins que vers 19H. Sur la semaine écoulée, le Dow Jones grappille +0,5%, le 'S&P' +0,9% et le Nasdaq engrange +1,4%.

Si les places boursières europénnes ont finalement peu réagi à l'abaissement de la notation de la France, de l'Autriche (de AAA à AA+, avec perspective négative), les cambistes ont en revanche sanctionné la dégradation de 2 crans de la dette portugaise et italienne puis celle de l'Espagne de AA- à A (perspective négative).

L'Euro a perdu -1,3% en quelques heures, de 1,2800$ vers 1,2660$ malgré des statistiques US plutôt négatives publiées ces dernières 48H.

Le véritable problème ne se situe peut être pas au niveau du 'downgrade' très médiatisé de certains pays européens mais bien du côté de la Grèce avec un échec des négociations avec les créanciers privés.

Ils viennent de claquer la porte des négociations ce vendredi à Athènes: ils refusent de 'rouler' leurs positions sur la dette grecque si les emprunts longs ne sont pas rémunérés au minimum à 5%. Athènes ne leur propose que 4%... c'est à dire le même niveau que la France début janvier lors de l'émission des OAT 2042.

Aux Etats Unis, la mauvaise nouvelle du jour concernait le chiffre d'affaires de JP-Morgan qui perd -2,7% (bien que le bénéfice de 19Mds$ soit conforme aux prévisions). L'ensemble du secteur bancaire a été impacté, ce qui a pesé -sans excès- sur les indices US. Goldman Sachs a perdu -2,2%, Bank of America a cédé comme 'JP-M' environ -2,6%, Morgan Stanley -3,1%. Le Nasdaq a été plombé par Electronic Arts -7,5%, First Solar et Akamai -4%, F5 Network -3,6%, Novellus -3,4%, E-Bay et Marvell -3%, Applied Materials et -2,5%, RIM -1,65%.

Sur le front des statistiques -passées largement au second plan-, le bilan fut mitigé ce vendredi avec une hausse de l'indice de 5Pts de l'indice de confiance de l'Universuté du Michigan, un bon chiffre largement compensé par le creusement du déficit commercial en novembre, à -47,8Mds$, soit 10,4% de plus qu'en octobre, le plus mauvais score depuis juin 2011.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...