Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Rebond sorti de nulle part, Apple comme levier

Wall Street : Rebond sorti de nulle part, Apple comme levier

tradingsat

(CercleFinance.com) - La 'bonne surprise' ce soir provient bien de Wall Street qui se désolidarise totalement -de façon quasi-surréaliste- des places européennes, comme si la dévaluation du Yuan ne pénalisait que le vieux continent.

Les indices US perdaient -1,2% d'entrée de jeu (au bout de 10 minutes) et lâchaient rapidement -1,5 à -1,6% vers 16H.
Ils avaient réduit leurs pertes de moitié à -0,6% a mi-séance et ils terminent inchangés (le 'S&P' en hausse de +0,1%, le Nasdaq de +0,15%).

Au point d'indice prêt pour le Dow Jones (-0,002%): quelle impressionnante démonstration de précision de la machinerie algorithmique.

C'est le titre Apple qui a servi de levier (ce n'est certes pas une 'première') mais l'intensité de la manipulation du titre donne le vertige puisque 102 millions de titres ont été échangés (soit 11,5Mds$, 2 fois le chiffre d'affaires de la bourse de Paris ce mercredi et 3 fois le volume moyen depuis début août).

Si Apple effectue un parcours prodigieux (repassant de -4,5% à +1,55%... pourquoi 6% d'écart en quelques heures), quelle est la bonne nouvelle qui réconforte les marchés US ?

Peut-être aucune: la chute des places européennes et les liquidations opérées depuis 48H fournissent peut être des munitions en cash pour soutenir Wall Street... car l'objectif n'est pas de refléter des 'fondamentaux' (comme les nouvelles perspectives ouvertes par les dévaluations orchestrées par Pékin.

Il est juste 'fondamental' que les actions américaines ne baissent jamais, que la volatilité reste sous étroit contrôle (tout du moins tant que la FED et ses relais financiers pourra les soutenir artificiellement), que Wall Street apparaisse invulnérable à tout 'imput' baissier.

Les entreprise US et plus globalement les Etats Unis risquent d'être pénalisés par le renforcement du Dollar face au Yuan mais également par les signes d'essoufflements économiques qui se multiplient en Chine ces dernières semaines.
Certes, Pékin est intervenu lorsque le Yuan a tapé 6,45 contre Dollar (-5% en 48H) mais 6,39/$ deviendra t'il le vrai prix d'équilibre ?

Il faut resituer ces évènements dans leur contexte : cela fait 10 ans que la Chine supporte une monnaie trop forte mais elle devra encore 'passer son tour' en 2015 pour imposer le Yuan comme l'une des 5 monnaies de réserve dans le cadre des 'DTS'.
Le FMI reproche au Yuan son manque de convertibilité et de 'souplesse' de la parité.

La PBOC déclare donc s'en remettre désormais 'aux lois du marché' après 10 ans d'arrimage volontariste au Dollar dont le but était justement d'obtenir un feu vert du FMI, au prix d'une perte de compétitivité de -15% au cours des 18 derniers mois face au Yen et à l'Euro.

La sphère financière se retrouve plongée dans un océan d'incertitude monétaire, mais également politique (car Pékin adresse un message aux USA et au FMI, cela ne fait guère de doute).

Parmi les valeurs les plus activement échangées, Apple excepté, Alexion reprend +2,5%, Intel et Micron +1,7%.
Du côté des valeurs pétrolières, Anadarko et Noble grimpent de +3,5%, Conoco Philips gagne +2,2%, Halliburton +1,8% et Exxon +1,7%.

Côté repli, Alibaba qui manque ses objectifs de chiffre d'affaires chute de -5,2% et entraine dans son sillage Yahoo -4,25% et Baidu -4%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...