Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Rebond contrarié par les T-Bonds après stats US

Wall Street : Rebond contrarié par les T-Bonds après stats US

tradingsat

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Wall Street a soufflé le chaud et le froid tout au long de la séance: les gains initiaux avaient rapidement fondu (malgré une série de bons chiffres US) mais les indices US avaient repris le chemin de la hausse au bout de 90 minutes... avant de plafonner autour de +0,6% pendant 3 heures.

Une accélération s'est dessinée à une heure de la clôture, avec des écarts moyens débordant les 1%: les opérateurs retrouvaient le sourire, les écarts se rapprochant de ceux observés en Europe... mais une soudaine vague de prises de bénéfices se déclenchait à 20 minutes de la clôture (alors que de janvier à fin mai, le scénario était systématiquement inverse: bonus de fin de séance !).

Au final, le Dow Jones gagnait +0,7% (+100Pts à 14.760Pts), le Nasdaq +0,82%, le 'S&P' +0,95% à 1.588 (contre 1.594Pts à 21H40).

Si le 'S&P' a surperformé le Nasdaq, c'est d'abord grâce aux valeurs bancaires : Citigroup grimpait de +3,4%, Bank of America de +3%, Morgan Stanley +2,3%, JP.Morgan Chase +2,3%.

Le secteur financier respire un peu alors que 2 membres de la FED se sont exprimés pour tenter de rassurer les marchés sur la poursuite des injections de liquidités, le chômage et le risque de déflation demeurant préoccupants.

Les chiffres du jour aux Etats Unis ont quelque peu rassuré sur la santé de l'économie US avec des commandes de biens durables qui ont progressé davantage que prévu : le Département du Commerce annonce une croissance de 3,6% (contre +3% attendu), après une hausse de 3,6% aussi en avril (+3,3% en estimation initiale).

Les ventes de logements neufs pour mai ressortent à +2,1% (à 476.000) mais les opérateurs retiennent surtout la forte accélération des prix (+2,5% en avril et +12,1% en rythme annuel, la meilleure performance depuis 2008).

Et puisque c'est la journée des 'bonnes surprises', la confiance des consommateurs du Conference Board publiée à 16H grimpe de 74,3 à 81,4 en juin.

Fort logiquement, ces chiffres provoquent une remontée des taux longs de 2,5% vers 2,61% sur les T-Bonds 2023 et de 1,77% vers 1,81% sur le Bund (l'OAT est inchangée à 2,45%), c'est probablement l'une des explications au coup de flou de la fin de séance à Wall Street.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...