Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Prend le contrepied de l'Europe, -3,5% mensuel

Wall Street : Prend le contrepied de l'Europe, -3,5% mensuel

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street enchaine une seconde séance de fort repli en l'espace de 3 jours: le Dow Jones recule de pratiquement -1,5% (avec 29 titres sur 30 en repli), soit un repli cumulé de -2,8% sur la semaine.

Le 'S&P' s'en tire à peine mieux avec -1,3% à 1.995 (et -2,6% hebdo), de Russel-200 dévisse de -2,1% et le Dow Transport de -2,3% (avec une soudaine flambée de +7% du prix du baril sur le NYMEX en fin de journée).

Mais le plus troublant, c'est qu'à l'opposé des indices européens qui ont pris plus de 7% en moyenne en janvier, Wall Street recule de plus de 3% (soit un différentiel historique de 10% sur un mois, ce qui est énorme): le Dow Jones chute de -3,7%, le S&P de -3%... et pour couronner le tout, le 'VIX' s'envole de +12% à 21, soit +40% sur la semaine écoulée.

Difficile de se convaincre qu'une telle remontée du stress soit seulement due à une ou deux statistiques un peu décevantes, comme la publication d'un recul des commandes à l'industrie ou du produit intérieur brut (PIB) américain, ressorti inférieur aux attentes de 0,4% (à +2,6% au lieu de +3% attendu, un chiffre qui sera certainement révisé à la hausse).

Il est vrai que la division par 2 de la croissance résulte d'un 'effet de base' complètement artificiel (après des pseudos -4% du 1er trimestre), il n'en demeure pas moins qu'il trahit un net tassement de l'investissement des entreprises et le creusement du déficit commercial, malgré la baisse de la facture énergétique: le renforcement du Dollar commence à produire ses effets négatifs sur les exportations US.

La hausse de la consommation des ménages de +4,3%, la plus forte depuis 2006, provient également d'un 'effet de base' qui se couple avec le surcroit de pouvoir d'achat lié à la baisse des carburants.

L'indice d'activité PMI de Chicago s'est, lui, établi à 59,4 points, après 58,3 points le mois dernier et contre environ 57,5 points anticipés... il vient en contradiction des derniers chiffres relatifs à la production industrielle.

En ce qui concerne les valeurs, 90% des composantes du 'S&P' ont perdu du terrain... mais 2 titres ont échappé à la correction généralisée: Google s'est envolé de +4,75% malgré des profits inférieur aux attentes et Amazon a fêté la hausse inattendue de ses bénéfices avec un bond +13,5% à 354$.
C'est ce qui a permis au Nasdaq de limiter son repli à -1% à 4.635.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...