Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Pluie de records, torrent d'optimisme, VIX à 13

Wall Street : Pluie de records, torrent d'optimisme, VIX à 13

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices US ont brusquement accéléré à la hausse à partir de 17H05, lorsque IBM a fait part de son projet de racheter 15Mds$ de ses titres: le cours a fait un bond de +2% qui s'est avéré décisif pour Wall Street, les indices US ont inscrit dans la foulée une cascade de records historiques.

Conformément au scénario bien rôdé depuis que la FED a mis en place des programmes de quantitative easing massifs, les séances positives s'achèvent presque toujours au plus haut, ce qui valide un signal technique positif pour les gestions basées sur l'analyse technique... induisant la perpétuation des programmes d'achats et de réplication indicielle de la hausse (dont les fondements réels ne sont jamais 'questionnés').

Le Dow Jones termine donc au zénith du jour et engrange +110Pts à 15.680Pts, le 'S&P' s'envole ce soir vers 1.772Pts (+0,56%) dans le cadre d'une 13ème séance de hausse sur une série de 15.

Le mois d'octobre 2013 devient le meilleur millésime boursier depuis un autre mois d'octobre (c'était en 2011).
Le Dow Transport (+0,22%) affiche +36% en 2013 et un nouveau zénith historique à 7.065 (en début de matinée), il en va de même pour le Russel-2000 et le Midcap-400.

Dans le même temps, on a appris que les banques américaines pourraient devoir verser 107Mds$ de pénalités pour solder les litiges sur les dérivés de crédits immobiliers tandis que l'accord entre JP-Morgan et le Département de la Justice US pourrait capoter... mais rien n'arrête la hausse, et surtout pas la chute d'une ampleur inattendue de la confiance des ménages américains (-9Pts à 71,2 contre 75,9 anticipé).

En effet, ce mauvais indicateur (et il n'est pas le seul aujourd'hui puisque les ventes de détail ont reculé de 0,1% le mois dernier) renforce la conviction que la FED maintiendra pendant encore de longs mois sa politique d'injection massive, au moins jusqu'au début de l'année prochaine et probablement jusqu'en mars.

La confirmation est attendue dès demain lors du communiqué final de la FED (Ben Bernanke ne tiendra pas de conférence de presse, le marché ne s'attend donc à aucune évolution du diagnostic publié mi-septembre, ni à aucune annonce d'aucune sorte).

La Fed reste la clé de tout face à une conjoncture morose et des trimestriels souvent revus à la baisse: chaque hausse déconnectée de la réalité de terrain est justifié par la 'croissance future'... et par la politique monétaire 'quantitative' qui sera poursuivie au minimum jusqu'à fin 2015 d'après un large consensus.

Enfin, cette veille de conclusion du FOMC pourrait s'avérer décisive à en croire des gérants et traders interviewés par CNBC peu après une clôture 'historique' des marchés US.
Selon l'un des plus ardents défenseurs de la hausse perpétuelle de Wall Street présent sur le plateau, c'est le niveau du Dow Jones qui a la plus grande portée symbolique pour l'épargnant lambda (lequel se soucierait peu en fait de savoir pourquoi les cours montent, pourvu qu'ils montent).

La méfiance des derniers sceptiques était justifiée par l'enchaînement de 3 trimestres de résultats médiocres, par un problème de dettes que les politiciens se montrent incapables de résoudre ('shutdown'), par une croissance mondiale moins vigoureuse que prévu (mais qui va redémarrer en 2014, c'est obligé !).

Aucun des freins mentionnés ci-dessus n'a disparu comme par enchantement cet automne mais les cours de bourse hurlent que rien de tout cela n'a plus d'importance puisque la FED veille au grain et va injecter... et injecter encore.

Les stratèges sont convaincus que le franchissement de résistances majeures fera office d'électrochoc, ce qui libèrera de façon parfaitement mécanique un vaste élan haussier alimenté par tous ceux qui se moquent désormais d'acheter au plus haut (puisque ce n'est plus une frontière) car l'essentiel désormais, c'est d'être 'dans le marché'.

Et ceux qui veulent y être ont acheté ce soir des dossiers comme Sears +8,8%, Tripadvisors +5,8%, Micron +4,7%, IBM +2,7% (programme de rachat de 15Mds$ de ses titres), eBay +2,6%, Yahoo +2,5%, Broadcom +2,4%.

Parmi les rares absents de la vague de fond haussière, on notait Activision -4,2%, Seagate -3,2%, Electronic Arts -2,4%, Apple -2,3%, Facebook -1,7%.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...