Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Pluie de records orchestrée par FED, Or à 1558$

Wall Street : Pluie de records orchestrée par FED, Or à 1558$

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street exulte: la FED a tout fait pour orchestrer le scénario qui aboutit à une pluie de records en clôture avec le franchissement des 1.576Pts sur le 'S&P' qui s'envole de +1,23% vers 1.588Pts.
Le signal haussier moyen terme tant attendu semble validé et le Dow Jones s'adjuge +0,88% à 14.802 après atteint les 14.820Pts: les 15.000Pts sont en vue pour la fin de la semaine.

Le Nasdaq n'est pas en reste avec un record annuel et un plus haut depuis 12 ans, moyennant un gain de +1,85% à 3.297Pts.
Mais le plus spectaculaire provient du Russel-2000 qui gagne aussi +1,8% à 946Pts, une performance rarissime pour un indice aussi large: 90% de ses composantes ont fini dans le vert, c'est également très exceptionnel.

Compte tenu de l'absence de toute statistique aux Etats Unis ou du moindre accord en vue sur le budget 2013/2014, le scénario du jour est assez incroyable... d'autant plus que les indices US étaient attendus en hausse de +0,3%.
Personne n'avait vu venir un tel rallye... et les opérateurs sont bien en peine d'expliquer 'fondamentalement' une telle hausse: aucune indication encourageante du côté de la 'macro' mais la FED avait réaffirmé lundi son soutien à l'économie (via la planche à billet)... mais c'était déjà dans les cours depuis mardi soir.

Alors, le catalyseur de la hausse semble provenir des minutes de la FED... et là, le scénario devient incroyable : peu après 15H, et moins d'une demi-heure avant l'ouverture de Wall Street, la FED publiait à la surprise générale ses 'minutes' (compte rendu de sa dernière réunion) avec 5 heures d'avance sur l'horaire officiel.

Une publication soi-disant destinée à court-circuit des 'initiés': ces 'minutes' auraient été envoyées 'par erreur' avec 24H d'avance à certains attachés parlementaires et certains investisseurs... dont Goldman Sachs, Citigroup, JP-Morgan, Carlyle, US Bancorp, Wells Fargo, bref tout le gratin de la finance (l'incrédulité de certains bons connaisseurs du fonctionnement de la FED face au prétexte de 'l'erreur humaine' est assez troublante).

Dans le rapport de la dernière réunion, il apparait que les membres de la FED seraient divisés sur l'opportunité de poursuivre le 'QE-3' au rythme actuel au-delà de la mi-2013... mais ça, c'était avant la publication des mauvais chiffres du chômage qui changent la donne aux yeux des marchés.

Les opérateurs se rassurent de surcroît en constatant que les 'sceptiques' ne votent pas alors que les adeptes de la création monétaire massive serrent les rangs derrière Ben Bernanke et sont en plus... 'membres votants'.

Et la réaction euphorique de Wall Street face à des 'minutes' apparement mitigées semble démontrer l'existence d'une 'grille de lecture' permettant à certains destinataires de détecter des messages codés, en l'occurence plus favorables que le texte 'brut' ne le suggère au 1er degré (l'hypothèse a été évoquée très explicitement par un correspondant de CNBC en fin d'après-midi, donc 'à chaud', pendant que les indices US accéléraient à la hausse).

Parmi les vedettes du jour -et pour se limiter aux valeurs les plus ramassées- on notait toutes les bancaires (comme en Europe) puis Apple et Qualcomm +2%, le trio Intel, Cisco et Microsoft avec +2,3%, Merck et Pfizer avec +2,9%, Applied Materials +3,8%,

Parmi les rares replis: Best Buy -3,6%, Wal Mart et Alcoa -1%, AMD -0,8%.

A noter la chute de l'Or de -1,8% à 1.558$ suite à une étude -complètement à charge- de Goldman Sachs qui tire une fois de plus à boulet rouge sur la 'relique barbare' et qui martèle qu'il n'y a pas d'autre placement possible que les actions à un horizon de 2 ans.



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...