Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Peu d'illusions avant le compte-rendu de la fed

Wall street : Peu d'illusions avant le compte-rendu de la fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street s'inscrit en repli pour la cinquième séance d'affilée mercredi, les interrogations sur la politique de la Fed s'ajoutant aux inquiétudes liées à la crise de la zone euro.

A l'approche de la mi-journée, le Dow Jones cède 0,2% à 12.627.3 points, tandis que le Nasdaq Composite lâche 0,5% à 2888,7 points.

Les investisseurs attendent de savoir quel ton a utilisé la Fed dans les 'minutes' de la dernière réunion de son comité de politique monétaire, tenu les 19 et 20 juin.

'La publication ne devrait susciter qu'une réaction minime et il ne faut pas vraiment compter sur l'évènement pour être à même de décrypter les intentions de la Fed', note un intervenant.

Au chapitre économique, le Département du Commerce a annoncé ce matin que le déficit commercial américain s'était réduit presque comme prévu en mai, à 48,7 milliards de dollars contre 50,6 milliards de dollars le mois précédent.

Quant aux stocks des grossistes, ils ont augmenté de 0,3% en mai, conformément au consensus de marché.

L'actualité sur le front des entreprises est en revanche beaucoup plus calme.

'Aucun grand groupe ne publie ses comptes aujourd'hui et il faudra attendre vendredi, avec JPMorgan et Wells Fargo, pour connaître la suite de la saison des résultats', ajoute un trader.

Apple limite son repli (0,7% à 604 dollars), alors qu'UBS a entamé le suivi du titre avec une recommandation d'achat et un objectif de cours de 740 dollars.

IBM réagit mieux, alors 0,4% à 187 dollars UBS a initié mercredi le suivi du titre IBM avec une opinion 'neutre' et un objectif de cours de 205 euros, mettant en avant la capacité d'adaptation du géant informatique américain.

Boeing se replie (-1,9%) malgré l'annonce de nouveaux contrats au salon de Farnborough, dont un un engagement d'achat sur quinze avions 737 MAX et 10 exemplaires du 737-800 NG de la compagnie irlandaise Avolon.

Le brut léger américain grimpait de 1,3% à 99,3 dollars le baril alors que les stocks de pétrole brut ont nettement baissé (4,7 millions de barils) la semaine dernière aux Etats-Unis.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...