Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Pas de "rally de Noël" à Wall Street malgré la Fed

Wall Street : Pas de "rally de Noël" à Wall Street malgré la Fed

Wall Street : Pas de Wall Street : Pas de

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Bien que la Réserve fédérale ait finalement commencé à ralentir le rythme de ses achats d'actifs, levant ainsi une lourde incertitude sur les marchés, il est loin d'être certain que Wall Street connaîtra une fin d'année très positive.

Traditionnellement, les Bourses progressent pendant la dernière semaine de l'année: la hausse de l'indice S&P 500 sur les cinq derniers jours de décembre et les deux premiers jours de janvier est d'environ 1,5% en moyenne depuis 1950, selon le Stock Trader's Almanac. Les actions ont affiché une hausse en décembre environ 8 fois sur 10 au cours des 20 dernières années.

Cette fois-ci, le S&P n'est en hausse que de 1% depuis le début du mois. Mais il a pris 27% depuis le début de l'année et s'apprête à afficher sa plus forte hausse annuelle depuis 1997.

"C'est une bonne année et je ne serais pas surpris que les investisseurs bouclent leurs comptes dès aujourd'hui", a déclaré vendredi Doug Foreman, co-responsable de l'investissement chez Kayne Anderson Rudnick Investment Management.

Les cours ont bien progressé la semaine dernière, le Dow Jones et le S&P 500 ayant atteint des niveaux record vendredi après l'annonce en milieu de semaine que la Fed allait réduire de 10 milliards de dollars son programme d'achats d'obligations, à 75 milliards de dollars par mois.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a gagné 3,1%, le S&P 2,5% et le Nasdaq 2,6%, dans des volumes toutefois inférieurs à la moyenne saisonnière, de nombreux investisseurs ayant fermé leurs livres de comptes avant les vacances de fin d'année.

"Il y a beaucoup de transparence sur le marché mais l'essentiel de l'action a déjà eu lieu. Nous devrions continuer à avoir un petit volume et peu de ventes (pendant la semaine de Noël)", estime Mark Martiak, responsable de la stratégie chez Premier Wealth/First Allied Securities à New York.

"Nous vendons nos valeurs gagnantes et regardons les secteurs prometteurs pour l'an prochain. J'aime les cycliques et les industrielles. J'attendrai les nouvelles qui tomberont après les fêtes avant de commencer à recommander des défensives."

Noël et le Nouvel An tombant en milieu de semaine, le volume de transactions devrait être plus faible que les autres années. Le NYSE clôturera à 19h GMT mardi et sera fermé mercredi.

Par ailleurs, les analystes pensent que le marché commencera la semaine prochaine à reporter son attention sur les fondamentaux de l'économie: indicateurs et résultats.

"Maintenant que la Fed est derrière nous, le marché va revenir à un processus de prises de décision plus rationnel et se concentrer sur ce qui compte vraiment dans l'économie", affirme Scott Clemons, responsable de la stratégie d'investissement chez Brown Brothers Harriman Wealth Management.

"Les résultats du quatrième trimestre vont commencer à arriver en janvier et l'attention du marché va être toute entière tournée vers ces chiffres et ces perspectives."

Parmi les indicateurs de la semaine figurent le revenu et dépenses des ménages lundi, les commandes de biens durables et ventes de logements mardi et les inscriptions au chômage jeudi.

Juliette Rouillon pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...