Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Parie sur un report de la hausse de taux

Wall Street : Parie sur un report de la hausse de taux

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un gain de +0,52% pour le 'S&P' qui refranchit les 2.100 points, +0,87% pour le Nasdaq qui revient à 2,5% de son record absolu: magnifique !
Wall Street avait progressé la semaine précédente de +0,6%, malgré les dévaluations du yuan... et les indices américains doublent la mise ce lundi en dépit d'un indice 'Empire State' de la Fed de New York en chute libre de 19 points à -15 au mois d'août.

Un très mauvais chiffre d'activité industrielle dans la région de New York, il n'en fallait pas davantage aux investisseurs pour se convaincre que la Fed ne relèvera pas ses taux dès le 17 septembre et qu'elle pourrait même passer son tour fin octobre (soit encore six à 12 semaines d'argent gratuit supplémentaires).

Le pétrole accuse le coup et rechute de 1,6% sous les 42 dollars: cette fois-ci, le plancher annuel de la mi-mars craque (41,8 dollars en clôture) et un nouvel épisode de liquidation pourrait s'amorcer en direction des 38 dollars.

L'autre surprise du jour, c'est la nouvelle hausse de l'indice de confiance des constructeurs de maisons individuelles américains, lequel atteint un zénith de 10 ans, à 61 (du jamais vu depuis les sommets d'avant l'ouragan Katrina)... malgré une baisse des ventes et un plafonnement des prix.
Des prix désormais trop élevés, même pour les classes moyennes ayant accès au crédit, et les primo-acquéreurs sont plus que jamais exclus du jeu: le taux de propriété est tombé en juillet à son plus bas niveau depuis 1968 aux Etats-Unis.
C'est la preuve que l'immobilier se concentre dans quelques mains et que la 'reprise' reste un pur concept pour la majorité de la population.

L'explication à l'optimisme des constructeurs (comme Lennar ou DR Horton), c'est que les riches et ultra-riches vont continuer de diversifier leur capital en achetant des terres et de l'immobilier (haut de gamme s'entend).

La question d'occuper les biens en question ou de trouver des locataires ne se pose même plus: après tout, dans Londres, la moitié des hôtels particuliers à plus de 10 millions de livres proches de Buckingham Palace ne sont jamais habités par leurs propriétaires des monarchies du Golfe ou les oligarques russes. Ils les possèdent et cela leur suffit: en plus, le très haut de gamme prend de la valeur tout le temps.

Le Nasdaq a largement surperformé les autres grands indices grâce à Tesla +4,9%, Discovery +3,6%, Avago +2,9%, Comcast +2,6%, Alexion +2,5%, Applied Materials +2,3%, et Mylan +2,1%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...