Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Ouverture prudente à Wall Street avant le compte rendu de la Fed

Wall Street : Ouverture prudente à Wall Street avant le compte rendu de la Fed

Wall Street : Ouverture prudente à Wall Street avant le compte rendu de la FedWall Street : Ouverture prudente à Wall Street avant le compte rendu de la Fed

(Reuters) - La Bourse de New York a débuté en léger repli mercredi, les investisseurs attendant d'en savoir plus sur l'évolution du débat en cours au sein de la Réserve fédérale, tandis que les premiers résultats des sociétés cotées, aux Etats-Unis comme en Europe, n'incitent guère à la prise de risque.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 33,15 points, soit 0,18%, à 18.095,51. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,11% à 2.134,38 et le Nasdaq Composite cède 0,26% à 5.232,92.

La Réserve fédérale doit publier à 18h00 GMT le compte rendu de sa réunion de la politique monétaire des 20 et 21 septembre, qui s'est soldée par un statu quo sur les taux d'intérêt.

Le document pourrait permettre au marché d'en savoir plus sur les intentions des responsables de la Fed, alors que la probabilité estimée d'une hausse de taux en décembre avoisine actuellement 70% selon le baromètre FedWatch de CME Group.

Parallèlement, le début de la saison des résultats trimestriels et l'approche des élections du 8 novembre aux Etats-Unis risquent d'alimenter la volatilité des actions au cours des prochaines semaines.

L'indice de volatilité du CBOE, surnommé par certains "l'indice de la peur", gagne encore plus de 5% après un bond de près de 15% mardi.

Les profits des entreprises du S&P 500 sont attendus en recul de 0,7% au troisième trimestre selon les données Thomson Reuters, ce qui marquerait leur cinquième trimestre consécutif de dégradation. Mardi, les résultats inférieurs aux attentes d'Alcoa et l'avertissement d'Illumina ont déjà contribué fortement à la baisse du marché.

Aux valeurs, le géant des équipements de réseaux Cisco Systems perd 2,5%, la plus mauvaise performance du Dow, en réaction à la chute d'Ericsson, dont l'action dégringole de 17,6% après un avertissement sur ses résultats.

En tête de l'indice phare américain, Apple gagne 0,68%, bénéficiant du relèvement de l'objectif de cours du courtier Mizuho.

Aux fusions-acquisitions, Newell Brands gagne 1% après la vente de ses marques d'outillage à Stanley Black & Decker pour 1,95 milliard de dollars (1,77 milliard d'euros). Le titre Stanley Black & Decker prend 2,1%.

(Yashaswini Swamynathan à Bangalore; Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...