Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Nouveau 'sell off', supports enfoncés

Wall Street : Nouveau 'sell off', supports enfoncés

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains s'apprêtent à boucler une semaine boursière particulièrement difficile par un nouveau 'sell off' et la cassure d'importants supports graphiques.

En fin de matinée, le Dow Jones chute de 2,5% à 15.969,8 points, sous le seuil des 16.000 points, tandis que le Nasdaq Composite décroche de 3,2% à 4466,6 points, passant lui sous les 4500 points.

Les investisseurs semblent avoir perdu foi dans la croissance mondiale alors que la chute du pétrole vient d'amener le baril sous le seuil des 29,5 dollars, un nouveau plus bas de 12 ans.

'Il faut dire que Shanghai a perdu 3,6% cette nuit sur des informations rapportant que certaines banques n'acceptent plus les actions des PME en tant que garantie pour obtenir un prêt', indique un trader.

De mauvais indicateurs accentuent le biais négatif.

L'indice Empire State, véritable baromètre de l'activité industrielle dans la région de New York a signé un décrochage de -6,2 à -19,4, son pire score observé depuis avril 2009.

Les ventes de détail ont reculé de 0,1% en décembre, un chiffre qui remet en cause le scénario selon lequel la croissance américaine revient, portée par le consommateur.

Enfin, la production industrielle des Etats-Unis a baissé de 0,4% en décembre 2015, soit quatre fois plus qu'attendu.

Plombées par la chute du baril, les valeurs pétrolières comme ExxonMobil (-2,5%) ou Chevron (-3,8%) pénalisent particulièrement la tendance.

Citigroup n'échappe pas à la baisse (-6,4%) après avoir fait état ce vendredi d'un bénéfice net de 3,3 milliards de dollars au titre du quatrième trimestre de son exercice, soit 1,02 dollar par action, une performance très nettement supérieure à celle de l'an passé.

Intel dévisse de 9,3% après des marges et des ventes de processeurs pour les centres de données décevantes au 4ème trimestre, à 4,3 milliards de dollars, contre 4,4 milliards prévus par le marché.

Walmart surperforme (-1,3%) après avoir officialisé son intention de fermer 269 magasins dans le monde, une décision qui devrait se traduire par la suppression de quelque 16.000 postes, dont 10.000 aux Etats-Unis.

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...