Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Ne s'intéresse qu'à ce qui justifie la hausse

Wall Street : Ne s'intéresse qu'à ce qui justifie la hausse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street tente manifestement de combler le retard accumulé depuis le 1er janvier avec une séance placée sous le signe d'une hausse résolue, en dépit d'une rechute de -4,5% du baril de pétrole à New York (le WTI en termine au plus bas, vers 50,2$).

Les indices US n'ont cessé d'accélérer à partir de la mi-séance pour clôturer au plus haut du jour et même depuis le 1er janvier, avec des écarts inattendus par leur ampleur puisque le Dow Jones prend près de 0,8%, le 'S&P' +1,1% (à 2.068Pts) et le Nasdaq +1,3% (sa meilleure performance depuis 3 semaines).

Cette envolée est assez incompréhensible au vu des 'rumeurs du jour puis du démenti apporté par Wolfgang Schaüble qui réaffirme que la Grèce doit s'en tenir au programme existant... mais les marchés veulent croire que le problème de la dette sera effectivement résolu au plus tard le 17 janvier (alors que le Ministre des finances allemand insiste sur le fait qu'il n'y aura pas de 'solutions rapides').

Rappelons que le président de l'Eurogroup Jeroen Dijsselbloem avait lancé un ultimatum à la Grèce qui coure jusqu'au 16 février: il reste 5 jours à Athènes pour accepter la prolongation de son programme d'aide sous contrainte de la Troïka... ce que Syriza refuse formellement (une acceptation équivaudrait à une trahison de sa principale promesse électorale).
Wall Street a donc préféré partager l'optimisme de la bourse d'Athènes (+8%) plutôt que le scepticisme des marchés obligataires (en repli ce lundi)... et les indices US semblent inexorablement aspirés vers leurs -désormais très proches- records absolus.

Ce ne sont certainement pas les statistiques du jour qui ont euphorisé les investisseurs: les stocks des grossistes américains ont augmenté de +0,1% contre 0,8% en décembre et le moral des chefs de petites entreprises (PME et PMI américains) est un net repli au mois de janvier (le baromètre recule sous le seuil des 100, à 98,2 contre 101 anticipé).

C'était clairement la fête sur le Nasdaq: Micron a explosé de +10%, Qualcomm a bondi de +4,5%, Avago de +4,7%, Applied Materials de +3,3%, Broadcom de +3%, Intel de +2,3%, Apple de +1,9% à 122$.

Parmi les très rares replis du jour Mattel a perdu -1,7%, Starbucks -1,5%, Tesla -0,6%.

Avec la rechute de près de 8% du prix du pétrole en 48H, quelques valeurs du secteur énergie étaient sous pression, à l'image de Transocean -6,3%, Freeport Mc Moran -4,1%, Halliburton -2,1%, Hess, Baker Hugues et Chesapeake -1,3%... mais d'autres ont au contraire gagné entre +3 et +4%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...