Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Ne parvient pas à rebondir

Wall street : Ne parvient pas à rebondir

tradingsat

(CercleFinance.com) - Malgré l'ampleur de la chute de jeudi, les marchés américains ne parviennent pas à retrouver le chemin de la hausse face aux nouvelles inquiétantes qui viennent des quatre coins du monde.

Après deux heures d'échanges, le Dow Jones cède 20 points à 11.965 points et le Nasdaq stagne à environ 2.700 points respectivement.

Jeudi, les deux indices ont perdu de concert plus de 1,8%. Sous les 12.000 points pour la première fois depuis de 31 janvier, le Dow a ainsi accusé sa pire baisse depuis le mois d'août.

Selon l'US Geological Survey, le séisme sous-marin d'une magnitude 8,9, survenu cette nuit au nord du Japon, serait le plus violent depuis au moins 1891, date du début des chiffres de l'USGS. La nouvelle semble se traduire par un retour de capitaux au Japon, comme l'indique la remontée du yen par rapport au dollar.

Toujours en Asie, l'inflation en Chine n'a pas diminué en févier, se maintenant à près de 5%, ce qui laisse augurer d'une prolongation du durcissement de politique monétaire.

Les craintes pour l'Europe continuent aussi de plomber le moral des investisseurs, après les dégradations des notes souveraines de la Grèce et de l'Espagne par Moody's cette semaine.

Les données américaines du jour ne révèlent guère de bonne surprise non plus. L'indice 'UMich' de confiance des consommateurs a chuté à 68,2, contre 77,5 pour février, alors que le marché ne prévoyait qu'une baisse modeste.

En hausse de 1% (+0,7% hors automobile) en février, les ventes au détail se sont avérées globalement conformes aux attentes, tout comme les stocks des entreprises, en hausse de 0,9% en janvier.

Ces multiples nuages à l'horizon aident toutefois à une détente des cours du pétrole, malgré une crise libyenne qui ne donne aucun signe d'issue. En chute de 2,5%, le cours du WTI retrouve les 100 dollars le baril.

Du côté des valeurs, Ann Taylor s'envole de 10% à 26,6 dollars, suite à la publication par la chaîne de vêtements féminins, de résultats trimestriels de bonne facture accompagnés de l'annonce de rachats d'actions supplémentaires.

Chevron (+0,7% à 99,8 dollars) a annoncé la cession à Valero Energy d'une filiale qui détient la raffinerie de Pembroke, d'une capacité de 220.000 barils par jour, ainsi que d'autres actifs d'aval au Royaume Uni et en Irlande.

National Semiconductor grimpe de 3,2% à 14,6 dollars, ayant dévoilé jeudi soir un résultat net de 59,4 millions de dollars pour son troisième trimestre 2010-11, soit un BPA de 24 cents par action en croissance de 22% en comparaison annuelle.

United Technologies cède 0,3% à 80,7 dollars, malgré le relèvement de la borne basse de sa fourchette cible de BPA pour 2011, la faisant passer de 5,05 à 5,20 dollars, pour une borne haute maintenue à 5,35 dollars.

Carnival cède 1,1% à 40 dollars, sanctionné après une révision en baisse de ses prévisions de résultats pour l'exercice 2010-2011, à cause de la flambée récente des cours du pétrole et des troubles en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...