Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Wall street n'a pas cédé à un accès de morosité

Marché : Wall street n'a pas cédé à un accès de morosité

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street n'a pas cédé à un accès de morosité d'ampleur comparable à celle qui affecté certaines places européennes en réaction à une série de mauvaises statistique économiques (chômage en Allemagne, activité industrielle en baisse): le retour à l'équilibre qui se dessinait dès la mi-séance n'a pas totalement abouti.

Mission accomplie pour le Nasdaq qui affiche +0,35% en clôture tandis que le Dow Jones limite sa perte à -0,1%. Le 'S&P' n'a réussi qu'à effacer 50% de ses pertes initiales et l'indice en termine sur une perte résiduelle de -0,25%.

Wall Street s'est montré peu affecté par l'enquête de l'institut ADP qui entérine un net coup de frein sur les embauches aux USA avec seulement 119.000 nouveaux jobs contre +150.000 à +170.000 anticipés (après 219.000 en mars... soit une contraction de presque 50%).

A 16h00, nouvelle demi-déception avec les commandes à l'industrie aux Etats Unis qui sont ressorties en repli de -1,5% conformément aux attentes (faible impact baissier). Demain jeudi, les investisseurs américains auront -tout comme leurs homologues européens- les yeux rivés sur la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE qui se tient (hasard du calendrier) à Barcelone, puis surtout au contenu de la conférence de presse de son président Mario Draghi. Ils guetteront la moindre allusion à un biais monétaire plus accommodant (que les 1% actuellement en vigueur) ou à une intervention visant à soutenir plus ouvertement l'Espagne... ou toute initiative en faveur de la croissance. Ce fut en somme une journée de transition à Wall Street, l'attentisme a prévalu et les écarts signoficatifs furent assez rares. Le 'S&P' aurait probablement pu finir inchangé s'il n'avait été plombé par les mêmes banques qui avaient progressé la veille: Morgan Stanley a perdu -3,1%, Citigroup -2,7%, Bank of America -1,8%, Goldman Sachs -1,35%.

La correction fut encore plus sévère dans le compartiment des parapétrolières -bien orienté la veille-: Chesapeake s'est signalé par une rechute de -14,5%, Range Resources a replongé de -4,7%, Devon Energy de -3,7%, Conoco et Peabody de -3,4%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...