Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Limite sa glissade, pas l'euro ni le pétrole

Wall street : Limite sa glissade, pas l'euro ni le pétrole

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a largement limité la casse au cours de la dernière heure de cotations: les pertes ont été ramenées au niveau qu'elles affichaient au moment de la clôture des places européennes, soit -1,35% pour le Dow Jones (qui se maintient au-dessus du seuil symbolique des 12.000Pts) et le Nasdaq, -1,5% pour le 'S&P'.

Le maximum de repli a été atteint peu avant l'heure du déjeuner, le S&P-500 corrigeait alors de -2,3%, le Composite du Nasdaq d'un peu plus de 2,1%, le Dow Jones de -240Pts. La remontée des indices US s'est enclenchée sans que l'Euro ait repris un pouce de terrain face au Dollar, il termine d'ailleurs au plus bas à 1,3180... mais cela démontre que l'épicentre du stress des marchés se situe en Europe et non pas aux Etats Unis.

Les agences de notation maintiennent l'eurozone sous un feu roulant de menace de dégradations de notation, l'échec systématique de toutes les tentatives de réduction des déficits aux Etas Unis les laisse de marbre.

Puisque Moody's, Fitch et 'S&P' ne voient que la paille dans l'oeil des européens, pourquoi Wall Street devrait-il s'infliger le même genre de correction indicielle que le DAX-30 ou l'Euro-Stoxx50 (avec plus de 3% de repli en moyenne) ? Ce serait malvenu à 3 séances de la journée des 4 sorcières et cela gâcherait le rallye de fin d'année amorcé le 25 novembre... à un mois de Noël, jour pour jour. La seule véritable ombre au tableau demeurait Intel après son 'profit warning' qui lui a valu jusqu'à -5% en début de séance et -4% au final.

Les replis les plus marquants ont également affecté les bancaires et quelques grosses 'technos' emblématiques du Nasdaq: Yahoo -3%, JP-Morgan -3,4%, Broadcom -3,5%, Sprint -4,1%, Bank of America -4,7%, Citigroup -5,3%, Applied Materials -6%, Morgan Stanley -6,1%, MEMC -7%.

Les parapétrolières chutent également de -4,5% en moyenne alors que le cours du pétrole est demeuré sous pression jusqu'au bout (-1,6% à 97,8$), contrairement aux actions qui ont bénéficié d'un petite chasse aux bonnes affaires.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...