Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

tradingsat

NEW YORK (Reuters) - Les principales valeurs à suivre vendredi à Wall Street.

* CITIGROUP a fait état d'une baisse de 27% de son bénéfice du premier trimestre, le recul le plus marqué des banques américaines qui ont déjà publié leurs résultats, sous le coup notamment de provisions passées pour couvrir des pertes sur des prêts consentis au secteur énergétique. L'action progressait de plus de 3% dans des échanges d'avant-Bourse.

* VALEANT PHARMACEUTICALS INTERNATIONAL a sollicité des banques pour étudier ses options stratégiques, alors que plusieurs fonds d'investissement et autres sociétés sont intéressés à racheter un certain nombre de ses activités, apprend-on de sources proches du dossier. Valeant n'a rien décidé pour le moment mais cette initiative est le signe le plus clair jusqu'à présent montrant que le groupe canadien a besoin de céder des actifs pour assainir ses finances, disent-elles.

* IXIA. Le fournisseur d'équipements pour réseaux a fait état jeudi de résultats trimestriels préliminaires inférieurs aux attentes, une annonce qui a provoqué une chute de 13% du titre dans des échanges d'après-Bourse.

* CHEROKEE a annoncé des résultats trimestriels supérieures aux attentes, ce qui provoque une hausse de près de 4,5% de l'action de la chaîne de prêt-à-porter en après-Bourse.

* BAXTER INTERNATIONAL et Advent International figurent parmi candidats se préparant à présenter des offres de rachat du laboratoire indien non coté Gland Pharma, selon trois sources proches du dossier. Les fondateurs de Gland Pharma et KKR, qui détiennent conjointement 96% de la société, vendent leur part, qui est valorisée entre 1,0 milliard et 1,5 milliard de dollars, précise-t-on de mêmes sources.

* POLYCOM. Le canadien Mitel Networks a annoncé vendredi le rachat de son concurrent dans les équipements pour téléphonie, Polycom, pour environ 1,96 milliard de dollars en trésorerie et en actions, à la suite des pressions exercées par le fonds spéculatif Elliott Management.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...