Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

Wall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américainsWall Street : Les valeurs à suivre sur les marchés américains

NEW YORK (Reuters) - Principales valeurs à suivre mercredi à Wall Street.

* MONSANTO s'attend à ce que son résultat de 2016 soit dans la moitié basse de sa précédente prévision et le leader mondial des semences a par ailleurs fait état mercredi d'une perte trimestrielle inférieure aux attentes, la hausse des ventes de soja au Brésil ayant compensé les effets d'un dollar fort et d'une baisse des prix du maïs.

* APPLE. Le titre de la première capitalisation boursière mondiale perd 2,3% en avant-Bourse, poursuivant sa glissade de la veille (-2,5%) et revenant sous la barre des 100 dollars pour la première fois depuis le 24 août.

* NXP SEMICONDUCTORS , AVAGO TECHNOLOGIES, MICRON TECHNOLOGY, CIRRUS LOGIC, SKYWORKS SOLUTIONS, fournisseur du groupe à la pomme, voient leur action abandonner respectivement 1,97%, 2,31%, 2,02%, 2,03% et 1,6% en avant-Bourse, en réaction à une information publiée mardi par le quotidien financier japonais Nikkei évoquant le projet d'Apple de réduire d'environ 30% sa production d'iPhones 6s et 6s Plus au premier trimestre 2016 par rapport à ses ambitions initiales.

* YAHOO. L'actionnaire activiste Starboard Value LP a déclaré mercredi que le groupe internet devrait envisager de changer de direction, de conseil d'administration et de stratégie. L'action perdait 1,5% dans les transactions en avant-Bourse.

* VERIZON COMMUNICATIONS. Le numéro un de la téléphonie mobile aux Etats-Unis a lancé une procédure susceptible d'aboutir à la vente de ses actifs dans les centres de données, avec l'espoir de récupérer plus de 2,5 milliards de dollars, a-t-on appris de plusieurs proches informées de ce projet. Le titre cède 2,15% dans les transactions électroniques d'avant-Bourse.

* GENERAL MOTORS. Le constructeur automobile a fait état d'une progression de 5,2% de ses ventes de voitures en Chine en 2015, à 3,61 millions de véhicules, via notamment ses coentreprises avec des partenaires chinois.

* ALIBABA, BAIDU. La dépréciation du yuan orchestrée par la Banque populaire de Chine pèse sur les valeurs chinoises cotées à New York, à l'image du géant du commerce en ligne Alibaba et de son concurrent Baidu, en baisse tous deux de 1,8% en avant-Bourse à respectivement 77,20 et 183,99 dollars.

* FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES. Goldman Sachs a réduit son objectif de cours pour le titre coté à New York, à 13 dollars au lieu de 19,6, tout en restant à l'achat sur le constructeur automobile. Le titre perd 5,29% à 8,59 dollars avant l'ouverture.

* UNITED TECHNOLOGIES CORP a annoncé mercredi que sa division Pratt & Whitney, qui fabrique des moteurs d'avions, allait passer une charge avant impôts record d'environ 870 millions de dollars (809 millions d'euros) au titre du quatrième trimestre 2015.

* VALEANT PHARMACEUTICALS. Le groupe pharmaceutique va finalement nommer un directeur général par intérim pour remplacer Michael Pearson, hospitalisé depuis Noël pour une pneumonie, a dit à Reuters une source proche de la situation, sans préciser si ce remplacement serait temporaire ou permanent. L'action cotée à New York perd 6,55% avant l'ouverture.

* BERKSHIRE HATHAWAY, PRECISION CASTPARTS. La Commission européenne a approuvé mercredi le rachat par Berkshire Hathaway du fournisseur de pièces pour l'industrie aéronautique Precision Castparts pour 32,3 milliards de dollars, la plus importante acquisition à ce jour de la société du financier Warren Buffett.

* YUM BRANDS, qui possède les chaînes de restaurants Pizza Hut et KFC, a annoncé que son président exécutif et ancien directeur général David Novak prendrait sa retraite en mai. La société compte choisir un président non-exécutif au sein de son conseil d'administration. Elle annoncera la nomination lors de son assemblée générale annuelle.

* FITBIT perd encore 2,5% à 24,30 dollars en avant-Bourse, sa nouvelle montre connectée n'ayant pas impressionné la communauté financière. L'action du spécialiste des bracelets de fitness avait chuté de plus de 12% mardi, inscrivant en séance un plus bas record de 24,05 dollars.

(Juliette Rouillon, Bertrand Boucey, Véronique Tison et Myriam Rivet pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...